• Nombre de visites :
  • 766
  • 1/6/2012
  • Date :

L’Islam est-elle une religion de larmes et de deuil? (1)

rire

Traduit par Jean d’Agape

   Le rire augmente le niveau de l’endorphine, hormone qui anéantit les douleurs. L’endorphine est secrétée dans le corps et ressemble à la morphine. La quantité d’endorphine remonte dans le sang durant les activités sportives ou joyeuses.

   Vous avez peut-être entendu dire que l’Islam est une religion de deuil et de pleurs et que les musulmans sont friands de larmes, de deuil et de funérailles plutôt que de joie et de rires. Beaucoup croient et disent que la morosité, l’attitude sérieuse, le manque de rire, de plaisanterie et de joie, la rigueur et l’inflexibilité sont les traits caractéristiques des gens de foi. Un adolescent disait: «Les mosquées ont toujours été et sont les lieux des cérémonies de deuil. Tout est noir dans les mosquées où se réunissent les fidèles: les murs, les drapeaux, le thé, les dattes et les habits des fidèles».

   Dans ce qui suit, nous allons brièvement répondre à cette critique.

1. Ceux qui sont d’accord sur ce point mentionnent le verset 82 de la sainte sourate «Le Désaveu» qui dit: «فليضحكوا قليل و ليبكوا كثيراً جزاءً بما كانوا يكسبون»Et bien, qu’ils rient peu et pleurent beaucoup en récompense de ce qu’ils s’acquièrent!»

   Brève réponse: Le verset cité ne peut définir le comportement de tous les musulmans en général. Il porte sur ceux qui se sont abstenus d’obéir à l’appel du Noble Prophète (SAWA) pour se présenter sur les champs de bataille et de faire la guerre contre les ennemis de l’Islam et des musulmans, et qui, en alléguant différents prétexte, n’ont pas accompagné le Prophète de Dieu pour s’occuper de leur modeste vie quotidienne. Le Prophète de Dieu (SAWA) leur a dit: «Désormais vous pleurerez plus et rirez moins.»

2. Un point important c’est que le rire et la joie comptent parmi les plus importants besoins psychologiques et vitaux de l’homme. Ils exercent de très importants effets sur la mentalité et sur la vie de l’homme, effets que nous citerons en bref ci-après.

En riant, une quinzaine de muscles faciaux commencent à se mouvoir.

La capacité immunitaire du corps s’accroît.

   Les battements du cœur augmentent. Le cerveau absorbe plus d’oxygène de sorte que l’individu ressent plus de calme.

Le rire représente une activité sportive. Rire pendant une minute est égal à 40 respirations ou 45 minutes de sport.
  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)