• Nombre de visites :
  • 569
  • 5/6/2012
  • Date :

Les limites de la joie en Islam

rire

Traduit par Jean d’Agape

   Aux cérémonies de fête et de mariage, une question se présente continuellement à mon esprit: en tant que musulmans, le genre et la qualité de nos cérémonies de fête ne doivent-elles pas différer de celles des occidentaux? Certaines erreurs se sont tellement enracinées dans notre vie qu’elles sont devenues une norme sociale. Nous n’osons même pas en changer et nous nous en accommodons facilement. En tant qu’un des événements les plus sacrés de Islam, pourquoi le mariage doit-il s’accompagner de danses et de musiques occidentales et rappeler en pratique un club de danse européen ou américain? Pour répondre à une telle question, j’ai décidé de m’informer sur le point de vue de l’Islam sur la joie; l’Islam qui, en tant qu’une religion tout azimut, n’a laissé aucun thème en suspens. Cet article va répondre à la question de savoir quelle est l’attitude de l’Islam face à la joie et s’il a déterminé des limites à l’expression de la joie. Depuis longtemps, la joie a une place privilégiée dans la vie des hommes.

Différentes religions et cultures ont eu des fêtes et des cérémonies spéciales pour donner de la joie à leurs membres.

   En tant que grande religion universelle, l’Islam n’a pas négligé la joie, accordant de l’importance à la joie de ses disciples, prévoyant des prescriptions et des fêtes spéciales pour assurer la joie individuelle, familiale et sociale de ses disciples selon leur nature humaine. De nombreux versets et des traditions différentes le confirment. Ce qui est important en Islam, dans tous les domaines, c’est la dignité et la prééminence de l’homme.

Du point de vue de l’Islam, l’homme dispose de deux dimensions: animale et spirituelle. Si dans tous les domaines de la vie, nos actes et nos activités renforcent la dimension spirituelle, l’Islam les approuvera alors qu’il les réprouvera en cas inverse. Après cette brève introduction, nous allons traiter la nature de la joie du point de vue de l’Islam et de la psychologie.

Articles Relatifs:

L’Islam est-elle une religion de larmes et de deuil? (1)

L’Islam est-elle une religion de larmes et de deuil? (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)