• Nombre de visites :
  • 1004
  • 5/6/2012
  • Date :

La place de la joie en Islam

joie

Traduit par Jean d’Agape

   D’après les versets coraniques et les traditions, la joie est l’un des traits caractéristiques des croyants et des gens du paradis.

Le Prophète de l’Islam avait toujours le sourire aux lèvres mais il n’a jamais ri à voix haute. Aujourd’hui nous considérons la joie comme une espèce de «drogue» pour nous libérer et pour oublier les pressions et les dépressions quotidiennes.

   Mais ce n’est pas correct du point de vue de l’Islam. La joie est considérée comme un cœur qui assure la vie. L’Imam Ridhã (AS) dit: «Votre quotidien doit être divisé en quatre parties: une partie sera consacrée à gagner votre pain, une partie à fréquenter les frères en qui vous avez confiance et qui vous informent sur vos imperfections, une partie consacrée aux divertissements et aux plaisirs pour vous tirer de l’état de lassitude afin de pouvoir vous occuper de vos devoirs» (Bihãr Al-Anwãr, p.321). Cette tradition montre la place de la joie en Islam et son impact positif et constructif sur les autres dimensions de la vie.

Contrairement à l’idée préconçue chez certains qui présentent l’Islam comme une religion de tristesse et de mélancolie, elle est plutôt celle de la vie et de l’épanouissement; et ces traits se remarquent entièrement chez les vrais disciples de cette religion.

Articles Relatifs:

Joie vaine

Quelle est la nature de la joie?

L’Islam est-elle une religion de larmes et de deuil? (1)

L’Islam est-elle une religion de larmes et de deuil? (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)