• Nombre de visites :
  • 449
  • 5/6/2012
  • Date :

Joie comme l’un des premiers besoins de l’homme

joie

Traduit par Jean d’Agape

   Même si la joie n’est pas considérée comme l’un des premiers besoins de l’homme, elle fait partie de ses besoins indispensables.

Le sentiment de joie, en dépit de tous ses effets positifs et constructifs, aura de néfastes conséquences ici-bas et dans l’au-delà, si elle n’est pas maîtrisée dans le sens de l’élévation de l’Homme.

   Nous avons mentionné plusieurs facteurs qui peuvent renforcer le sentiment de gaieté ou le créer. Nous pouvons donc conclure que le type de vision qu’ont les hommes par rapport à leur environnement et au monde qui les entoure, joue un rôle important dans leur sentiment de joie et de vivacité durable.

L’homme qui regarde le monde qui l’entoure à travers les lunettes de Dieu et de sa religion, trouve tout, même les tristesses et les problèmes, comme des épisodes faciles à résoudre et joyeux.

Articles Relatifs:

Les facteurs de joie (2)

Les facteurs de joie (1)

Les limites de la joie en Islam

La place de la joie en Islam

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)