• Nombre de visites :
  • 586
  • 18/6/2012
  • Date :

Hassan Nasrollah: les menaces israéliennes contre l’Iran s’apparentent davantage à une «guerre psychologique»

le secrétaire général du mouvement de la résistance islamique au liban

   Le secrétaire général du Mouvement de la résistance islamique au Liban, Hassan Nasrollah, a déclaré que les menaces proférées par le régime israélien de mener une frappe militaire contre la République Islamique d’Iran s’apparentent avant tout à une guerre psychologique.

"Aujourd’hui, le régime sioniste est plus affaibli que jamais et ses menaces d’attaquer l’Iran sont avant tout simplement une guerre psychologique», a-t-il déclaré dans une interview à la télévision iranienne.

   Les États-Unis et certains de ses alliés comme le régime israélien accusent l’Iran de poursuivre des fins militaires dans son programme d’énergie nucléaire exigeant instamment de Téhéran qu’il suspende totalement son programme nucléaire.

Dans une tentative pour forcer l’Iran à suspendre son programme nucléaire à des fins pacifiques, le régime israélien, qui dispose quant à lui de 200 à 400 ogives nucléaires, a menacé à plusieurs reprises d’employer l’option militaire.

   L’Iran, pour sa part, a toujours nié ces accusations, arguant qu’en tant que membre de l’Agence internationale d’énergie atomique (AIEA) et signataire du TNP; il s’est engagé à soutenir la non-prolifération nucléaire (TNP), et bénéficie du droit d’utiliser la technologie nucléaire à des fins civiles.

L’AIEA a effectué de nombreuses inspections des installations nucléaires de l’Iran, mais n’a jamais trouvé aucune preuve permettant de confirmer les allégations occidentales selon lesquelles le programme nucléaire de l’Iran pourrait être utilisé à des fins militaires.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)