• Nombre de visites :
  • 1783
  • 24/6/2012
  • Date :

Ramadhãn, le mois de la patience

coran

    Le jeûne de Ramadhãn, tel qu’il est prescrit par l’Islam est le moyen par excellence d’apprendre à patienter. Cette vérité évidente et concrète pour tous ceux qui accomplissent le jeûne, est clairement soulignée dans les Textes sacrés qui présentent cette obligation cultuelle comme synonyme de "patience". En effet, selon une Parole divine révélée au Prophète, Dieu a dit:

"Toutes les bonnes actions des descendants d’Adam sont récompensées de dix à sept cents fois leur mérite sauf la patience, pour laquelle Je décide la récompense Moi-même. Or, la patience, c’est le jeûne."(1)

   Le Prophète lui-même a dit du mois de Ramadhãn qu’il est: "Le mois de la patience, laquelle est récompensée par le Paradis".(2)

L’Imam Al-Sãdiq a conseillé: «Si un homme venait à être victime d’un grand mal, qu’il jeûne, car Dieu a dit: "Demandez l’aide de la patience ...", c’est-à-dire, du jeûne.»(3)

Notes:

Al-Hor Al-`Âmilî, "Al-Wassãil", Tome VII, p.295.

Al-Hor Al-`Âmilî, "Al-Wassãil", Tome VII, p. 222.

Al-Hor Al-`Âmilî, "Al-Wassãil", Tome VII, p. 298.

Source: «Le Jeûne de Ramadhãn: sa signification et ses statuts», Compilation: Abbas Ahmad al-Bostani, La Cité du Savoir, Montréal, 1998.

Articles Relatifs:

Le sens apparent du jeûne

Le jeûne: une pratique religieuse universelle

L’Aïd El-Fitr est un retour sur soi

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)