• Nombre de visites :
  • 1740
  • 26/6/2012
  • Date :

Le jeûne est la soumission aux jugements de Dieu

ramadhan

Le jeûne est l’expression de la soumission aux jugements de Dieu, et de l’interruption de l’assujettissement aux impératifs de certains besoins du corps, qui sont ordinairement légitimes et légaux.

   Il constitue donc un écran vis-à-vis des coutumes courantes et un engagement provisoire dans une vie austère qui fait sentir à celui qui s’y engage, la faim et la soif, dans l’intention d’éduquer son âme et de la discipliner.

Apprendre à résister à des habitudes aussi tenaces que celle de satisfaire la soif et la faim lorsqu’elles se font sentir, c’est se libérer de l’emprise de l’Habitude qui enchaîne généralement l’homme et limite sa liberté d’initiative.

   Les médecins et les diététiciens s’accordent pour souligner la nécessité de respecter un certain ordre dans les horaires des repas et de ne pas les soumettre au caprice de la sensation et de l’appétit. Or, le jeûne consiste à s’abstenir de manger et de boire à partir d’une heure précise et à prendre les repas dans des heures plus ou moins précises. Pendant un mois le jeûneur apprend donc à maîtriser sa sensation de faim et de soif et découvre qu’il est très possible de ne s’y plier.

Cela l’aidera généralement à mettre de l’ordre dans sa façon de s’alimenter et, occasionnellement, à supporter et à respecter sans difficulté un régime alimentaire lorsque son état de santé l’exigerait.

Source: «Le Jeûne de Ramadhãn: sa signification et ses statuts», Compilation: Abbas Ahmad al-Bostani, La Cité du Savoir, Montréal, 1998.

Articles Relatifs:

Le sens apparent du jeûne

Le jeûne: une pratique religieuse universelle

L’Aïd El-Fitr est un retour sur soi

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)