• Nombre de visites :
  • 6851
  • 27/6/2012
  • Date :

Le mausolée de Soltãn ’Ali

le mausolée de soltan ’ali

   Le mausolée de Soltãn ’Ali, fils de l’Imam Mohammad Bãqir, cinquième Imam des chiites, se trouve à l’intérieur de Mashhad-e Ardehãl. Ce mausolée date du sixième siècle de l’Hégire (dynastie seldjoukide).

La première personne qui construisit un mausolée sur la tombe de Soltãn ’Ali fut Tãhir Ibn Mohammad Ibn Hussayn Behrouz en 145 de l’Hégire.

   Tout au long des siècles, ce mausolée s’est transformé, agrandi pour devenir depuis la victoire de la Révolution islamique, un grand mausolée très fréquenté surtout au moment de grandes manifestations religieuses.

Selon un des gardiens du mausolée, le défunt grand Ayatollãh Mar’ashi, lors de sa Ziyãrah à ce mausolée en 1962, descendit au sous-sol, là où personne jusque là n’avait pénétré et il y découvrit les dépouilles des compagnons du fils de l’Imam. Chose surprenante, tous les corps étaient intacts.

   Chaque année, une cérémonie importante a lieu à ce mausolée, le deuxième vendredi du mois de Mehr (fin septembre-début octobre), célébrée par tous les habitants de la région et des régions avoisinantes. Lors de cette cérémonie religieuse, le tapis dans lequel le corps du fils de l’Imam fut transporté (du champ de bataille à son lieu d’enterrement) est lavé à l’eau de rose.

Après l’assassinat d’Amir Kabir par les émissaires du roi qãjãr Nãsseredin Shãh, son corps resta pendant quelques jours à Mashhad-e Ardehãl pour ensuite être envoyé en Irak où il y fut enterré. C’était la coutume à l’époque: quand des personnalités voulaient être enterrées dans des lieux saints comme Karbalã, Nadjaf, Samara…, leur dépouille restait quelques jours dans un Imãmzãdeh pour être ensuite envoyée dans les lieux saints.

Sources:  Zojãdji Kãshãni, Majid, "Epopée historique de Mashhad-e Ardehãl", Editions Sobhãn, 1378 (1999)

Articles Relatifs:

Imam Al-Baqir

Imam Al-Bãqir sur l’Internet

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)