• Nombre de visites :
  • 677
  • 2/7/2012
  • Date :

Un mariage à durée déterminée n’offre pas un foyer adéquat pour les enfants

famille

   Ce mariage est synonyme de naissance d’enfants sans protecteurs et privés d’un père qui les protégerait et d’une mère qui leur montrerait sa tendresse.

C’est cette objection que l’on soulève le plus souvent et sur laquelle on insiste le plus. L’une des différences entre le mariage temporaire et le mariage à durée déterminée est que ce dernier est institué pour les couples qui ne sont pas prêts à faire des enfants.

   Dans un mariage permanent, aucun des deux époux ne peut fuir la responsabilité de la mise d’enfants au monde, alors que dans le mariage à durée déterminée les deux conjoints sont libres à ce sujet. La femme n’a évidemment pas le droit d’empêcher son mari de jouir d’elle sexuellement, mais elle peut prendre toutes les précautions pour prévenir tous risques de grossesse. D’ailleurs, ce problème est tout à fait résolu avec le développement des méthodes contraceptives modernes.

   Ainsi, dans le mariage à durée déterminée, si le mari et la femme sont tous deux disposés à avoir des enfants ils le peuvent, à condition d’accepter la responsabilité de les élever. Il est évident que sur le plan de l’affection naturelle, il n’y a pas de différence entre un enfant né d’une mère mariée d’un mariage permanent, et un autre, né d’une femme mariée temporairement. Si le père ou la mère omet de s’acquitter de son devoir envers l’enfant, il appartient à la loi de l’obliger à assumer ses responsabilités, exactement comme elle le fait lorsqu’elle intervient en cas d’un divorce. Si le mari et la femme ne désirent pas avoir d’enfants, et qu’ils veulent seulement satisfaire leur besoin sexuel à travers le mariage temporaire, ils doivent éviter d’en concevoir.

Comme nous le savons, l’Eglise considère la contraception comme une pratique interdite. Mais selon la loi islamique la femme et le mari peuvent recourir à des méthodes contraceptives. Toutefois, une fois l’embryon est formé, il n’est pas permis de le détruire ou de l’enlever.

   C’est ce que les juristes chiites veulent dire lorsqu’ils indiquent que le but du mariage permanent est l’acceptation de la responsabilité d’élever des enfants, alors que celui du mariage temporaire est la satisfaction d’un besoin sexuel naturel.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.234-235.

Articles Relatifs:

La base du mariage doit être permanente 

L’ordre de calife ’Omar sur le mariage temporaire était un acte politique

’Omar Ibn Al-Kattãb a banni le mariage temporaire

Le mariage à durée déterminée a-t-il été institué pour faciliter la licence?

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)