• Nombre de visites :
  • 1125
  • 4/7/2012
  • Date :

Le jeu

le soleil et l’ombre

Lorsqu’elle arrive

Je m’en vais

Comme le soleil et l’ombre

Lorsque j’arrive

Elle part

Comme l’automne et l’hirondelle

Et ce jeu est éternel

Personne ne gagne.

Personne ne perd.

Tiré du recueil Descendre le piano des marches d’un hôtel de glace.

Rasoul Younãn

Source: Teheran.ir 

Poésies Relatives:

Moi…

La lune

Le retour

Je suis…

 

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)