• Nombre de visites :
  • 2117
  • 14/7/2012
  • Date :

Le deuxième roi de la dynastie qãjãre (1797-1834)

fath’ali shah

   Le deuxième roi de la dynastie qãjãre s’appelle Bãbã Khãn (futur Fath’Ali Shãh). Il est le neveu d’Aghã Mohammad Khãn et a été choisi par ce dernier comme dauphin. Après l’assassinat d’Aghã Mohammad Khãn, les chefs de son armée vont à Shirãz et amènent Bãbã Khãn (qui est le gouverneur de la province de Fãrs à ce moment-là) à Téhéran, où il est intronisé.

   Fath’Ali Shãh commence par supprimer ses rivaux: ’Ali-gholi Khãn, le frère d’Aghã Mohammad Khãn, est rendu aveugle sur son ordre; Sãdiq Khãn Shaghãghi, qui avait donné refuge aux assassins d’Aghã Mohammad Khãn, doit s’enfuir; Mohammad Khãn, fils de Zaki Khãn Zand, est lui aussi rendu aveugle; le propre frère de Fath’Ali Shãh, Hussayn-gholi Khãn, voulant prendre la place du roi, est également condamné à perdre la vue. Il assassine également Nãder Mirzã fils de Shãhrokh Afshãr, ainsi que l’ancien vizir de Lotf’ali Khãn Zand parce qu’il avait réussi à obtenir un grand pouvoir sous le règne d’Aghã Mohammad Khãn.

Fath’Ali Shãh choisit en 1798 son fils ’Abbãs Mirzã comme dauphin et l’envoie à Tabriz. En effet, la coutume des rois Qãjãrs est de donner un poste de gouverneur d’une province à leur dauphin, et c’est souvent la province d’Azerbãïjãn qui est choisie.

   En 1803, Fath’Ali Shãh est confronté à de graves problèmes avec les pays voisins, en particulier la Russie qui a le projet d’avoir accès au golfe Persique et envahit les territoires septentrionaux de l’Iran. L’Iran est vaincu dans les guerres avec la Russie, ce qui aboutit à la signature de deux traités selon lesquels près du tiers des territoires iraniens deviennent russes. La première période des guerres entre l’Iran et la Russie commence en 1803 et dure dix ans. Elle prend fin avec l’intervention de l’Angleterre qui joue le rôle d’intermédiaire pour la signature du traité de Golestân, selon lequel les régions de Karabakh, Ganjeh, Shaki, Shirvãn, Ghoubã, Darband, Bakou et une partie du Tãlesh, ainsi que tout le Daghestan et la Géorgie deviennent des territoires russes. La deuxième période des guerres entre l’Iran et la Russie commence en 1825 avec l’attaque surprise de la Russie au niveau des frontières iraniennes et prend fin en 1828. Cette fois encore, l’intervention de l’Angleterre aboutit à la signature du traité de Torkamãntchãy, selon lequel le reste du Caucase, une grande partie de la plaine de Moghãn et le port de Lankarãn deviennent des territoires russes.

De plus, la Russie obtient le monopole de la navigation sur la mer Caspienne, l’Iran accepte que les Russes ayant commis des délits en Iran soient jugés dans leur propre pays, et l’Iran est condamné à verser 5 millions de tomans d’indemnités de guerre. Pendant le règne de Fath’Ali Shãh, l’Iran est également en guerre contre l’empire Ottoman de 1819 à 1822, mais sort vainqueur de ces guerres. Un traité de paix est signé en 1822 entre les deux pays.

Sources:

Mohammad Moïn, Dictionnaire encyclopédique de persan, Vol. V et VI, Ed Amir Kabir, Téhéran, 1380 (2001).

L’Encyclopédie Roshd sur le site http://daneshnameh.roshd.ir.

Hassan Pirniã, Abbãs Eghbãl-Ashtiãni, Parviz Bãbâ’i, L’Histoire de l’Iran, Ed. Negãh, Téhéran, 1385 (2006), pp. 1012-1037.

Derniers Articles:

L’Empire parthe 

Les Safavides (1501-1722) 

Les Turcomans du «Mouton Noir» (1360-1468) et du «Mouton Blanc» (1378-1508)

Les Timourides

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)