• Nombre de visites :
  • 2055
  • 15/7/2012
  • Date :

Le jeûne: une prescription divine

ramadhan

   En se penchant sur les versets coraniques, on peut remarquer que le jeûne est avant tout, une prescription divine  que le Croyant doit observer pour faire preuve de crainte révérencielle envers le Créateur. Et comme pour faire prendre conscience aux croyants de l’importance et de la nécessité de cette prescription, Dieu leur précise que le jeûne est un bien dont ils devraient et pourraient comprendre les effets («Jeûner est un bien pour vous. Peut-être le comprendrez-vous»).

   Aussi la Tradition (les paroles du Prophète et des Imams) s’est-elle évertuée à expliquer ces effets bénéfiques et à préciser les buts du jeûne, que l’on peut résumer et répartir dans les points suivants:

* Se libérer des habitudes quotidiennes

* Assainir le fonctionnement du corps

Le Prophète a dit: "À toute chose une Zakãt (aumône purificatrice), celle du corps est le jeûne".

Et

"Jeûnez, vous serez en bonne santé".

   Ces quelques mots résument les centaines d’études faites à travers le monde pour souligner les nombreux effets bénéfiques du jeûne sur notre organisme.

   Il est établi que la faim et la soif, engendrées par le jeûne, provoquent généralement la sécrétion d’acides de différentes glandes- lesquels acides s’appliquent à détruire de nombreux germes porteurs de maladies- et réactivent d’autres glandes dont le bon fonctionnement est mis en veilleuse en raison d’un système d’alimentation monotone et invariable des années durant.

En d’autres termes, le jeûne nous fournit l’occasion de réhabiliter la fonction du mécanisme naturel déclenchant la sensation de faim et de soif réelles, après que ce mécanisme a été altéré, au fil des jours et des ans, par des habitudes alimentaires répondant moins aux besoins effectifs du corps, qu’à des caprices gastronomiques et des impératifs d’ordre social, familial, psychologique etc.

   Ceci dit, on sait que de nos jours, beaucoup de médecins prescrivent la faim et la soif comme traitement pour guérir certaines maladies et pour en prévenir d’autres.

Source: «Le Jeûne de Ramadhãn: sa signification et ses statuts», Compilation: Abbas Ahmad al-Bostani, La Cité du Savoir, Montréal, 1998.

Articles Relatifs:

Le sens apparent du jeûne

Le jeûne: une pratique religieuse universelle

L’Aïd El-Fitr est un retour sur soi

شَهْرُ رَمَضَانَ الَّذِيَ أُنزِلَ فِيهِ الْقُرْآنُ

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)