• Nombre de visites :
  • 2138
  • 21/7/2012
  • Date :

Les Qãjãrs

un des rois de la dynastie qajare

   Les Qãjãrs ont régné en Iran de 1779 à 1925. Au cours de cette période, des évènements importants ont eu lieu en Iran dont les effets persistent encore.

Les interventions de la Russie et de l’Angleterre pour mettre l’Iran sous tutelle se sont intensifiées au XIXe et au début du XXe siècle.

   L’Iran a perdu près d’un tiers de ses territoires dans les guerres avec la Russie. A la suite de la Révolution Bolchevique, l’Angleterre a tenté d’avoir une main mise totale sur l’Iran en signant un accord avec le premier ministre iranien en 1919, puis a changé de tactique, compte tenu des vives réactions d’opposition soulevées par cet accord, en planifiant un coup d’Etat qui a abouti en quelques années à la destitution du dernier roi de la dynastie qãjãre et à l’intronisation de Ridhã Shãh Pahlavi.

Les rois qãjãrs sont originaires d’une tribu turkmène. Leur ancêtre, Qãjãr Nouyãn, est un chef de guerre mongol.

   Quelques chefs de la tribu qãjãre rejoignent l’armée d’Ismã’il Ier safavide et les Qãjãrs réussissent ainsi à obtenir de hautes fonctions sous les Safavides. Le roi safavide Shãh ’Abbãs Ier divise les Qãjãrs en trois clans qu’il envoie dans des régions différentes pour neutraliser les attaques des pays voisins. Le clan envoyé à Marv et au Khorãssãn a pour mission de neutraliser les attaques des Uzbeks et des Turkmènes. Le clan envoyé au nord du fleuve Arax a pour mission d’empêcher les attaques des Lezguiens, le troisième clan est envoyé à Estarãbãd, dans l’actuelle province iranienne de Gorgãn. Les rois de la dynastie qãjãre sont de ce troisième clan.

Sources:

Mohammad Moïn, Dictionnaire encyclopédique de persan, Vol. V et VI, Ed Amir Kabir, Téhéran, 1380 (2001).

L’Encyclopédie Roshd sur le site http://daneshnameh.roshd.ir.

Hassan Pirniã, Abbãs Eghbãl-Ashtiãni, Parviz Bãbâ’i, L’Histoire de l’Iran, Ed. Negãh, Téhéran, 1385 (2006), pp. 1012-1037.

Derniers Articles:

L’Empire parthe 

Les Safavides (1501-1722) 

Les Turcomans du «Mouton Noir» (1360-1468) et du «Mouton Blanc» (1378-1508)

Les Timourides

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)