• Nombre de visites :
  • 1149
  • 24/7/2012
  • Date :

Une figure assez connue

rasoul younan

   La poésie persane contemporaine suit toujours son mouvement naturel d’intégrer la vie de tous les jours, ainsi que de se faire remarquer par la simplicité de son langage et la rectitude des sentiments de son auteur.

Rasoul Younãn né en 1969, est une figure assez connue de ce courant, pour qui la forme favorite de rendre ses poèmes est le minimalisme.

   Forme qui convient aux expériences individuelles, fragmentaires et plurielles de l’homme de nos jours. Ce n’est cependant pas dire que l’œuvre de Younãn nous fait découvrir de nouveaux secrets de notre existence. Elle ne fait que reprendre les images de ses prédécesseurs, mais son intérêt se trouve dans l’usage particulier qu’elle fait de mêmes mots et du peu de l’espace qu’elle a à sa disposition, pour raconter l’histoire.

Court mais bien fait, son texte entame d’habitude une histoire, celle de ses amours, son village natal, ses amis ou sa famille, qui s’achève d’une façon surprenante, comme pour tirer son lecteur de la torpeur, ou de ses "habitudes".

   Les fins de ses poèmes marquent pour ainsi dire un moment important, voire le plus intéressant, dans l’appréciation de son art. En ce qui concerne le fond, le sentiment amoureux et la nostalgie du passé constituent les éléments marquant de l’œuvre du poète. Son public est donc formé pour l’essentiel des gens qui vivent l’expérience de l’amour, ou des personnes qui cherchent refuge contre le tumulte de la vie moderne.

Au coin de la rue

Je me suis appuyé au mur

Hésitant

De rentrer ou pas

Ma mère m’attend à la maison

Et toi au café, ce soir

Comme un nuage je suis

Hésitant

De pleuvoir ou pas…

Source: Teheran.ir

Poésies Relatives:

Toi…

Un ours…

Le pont brisé

La mort

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)