• Nombre de visites :
  • 2445
  • 28/7/2012
  • Date :

Le Hijãb: une garantie de sécurité

hijab

Traduit par Jean d’Agape

La culture, la décence et le vêtement

   L’origine du vêtement est le désir de se protéger, la pudeur et la recherche de la beauté. Mais ce serait une erreur de croire qu’étant donné la diversité des vêtements dans la société selon les époques, seuls ces trois objectifs sont visés. L’influence de la culture sur le vêtement est plus importante et plus générale et mérite plus d’attention que ces trois motivations.

Les relations entre la culture et le vêtement

   La culture reflète la vision d’une société sur le Monde, et les différences qui existent entre les vêtements des différentes sociétés, en plus des raisons sociales et économiques, viennent des différences de vision du Monde et de pensée.

La façon de s’habiller dépend directement du sens que l’être humain donne au Monde, de la perception qu’il a de lui-même et de l’avenir qui l’attend, et de sa définition du bonheur. Si dans les sociétés occidentales, la loi et la religion ne sont pas tellement déterminantes dans la mode vestimentaire, il ne faut pas s’imaginer que les gens sont tout à fait libres du choix de leur habillement. La société occidentale parle dans les vêtements qu’elle porte : il suffit d’être à l’écoute pour en comprendre la philosophie et la culture.

Les relations entre la culture occidentale et les vêtements occidentaux

   La civilisation occidentale est une civilisation où la spiritualité et la sacralité n’ont que très peu de place. L’être humain dans ce contexte, n’a plus cet esprit divin et n’est plus le représentant de Dieu sur terre. Aucun paradis ne l’incite à avoir un comportement spécifique et la valeur de la femme dépend elle presque entièrement de son corps.

Dans cette culture, le vêtement ne sert pas à couvrir mais à orner; et les modèles de vêtement sont plutôt définis en fonction de la psychologie sexuelle. Les modistes sont constamment en train de jouer sur la nudité et le vêtement pour accéder à un maximum d’attirance et de charme chez la femme et un maximum de plaisir et de désir chez l’homme.

Articles Relatifs:

Est-ce que le Hijãb est le signe d’un manque de sagesse?

«J’ai supporté les offenses, mais j’ai conservé mon voile» (2)

 «J’ai supporté les offenses, mais j’ai conservé mon voile» (1)

«Avec le choix du voile, je suis née à nouveau»

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)