• Nombre de visites :
  • 798
  • 4/8/2012
  • Date :

Man Lã Yah-dhuruhu-l-Faqih

un livre

   Ce livre fut écrit par Mohammad Ibn ‘Ali Ibn Al-Hussayn Ibn Bãbawayh, alias Al-Cheikh Al-Çadûq (306- 381 H.)

Al-Cheikh Al-Çadûq composa plus de deux cents ouvrages dont les plus célèbres sont “Man Lã Yah-dhuruhu-l-Faqîh”‌ et “Madînat Al-‘Ilm”‌ Le premier se distingue, comme le dit l’auteur lui-même dans l’Introduction, par le fait qu’il contient tous les jugements qu’il émet, qu’il estime authentiques et qu’il croit, au fond de lui-même et devant son Seigneur constituer un argument légal.

   Il ressort de l’Introduction de l’auteur que ce qui l’a conduit à rédiger ce livre, ce fut un entretien qu’il eut eu avec Mohammad Ibn Al-Hassan Ibn Is-hãq, alias Ni‘mah, -une des sommités du Chiisme du 4e siècle de l’Hégire,- portant sur un livre intitulé “Man Lã Yah-dhuruhu-l-Tabîb”‌ (Celui auprès de qui le médecin n’est pas présent) de Mohammad Zakariyyã Al-Rãzî.

Au cours de cet entretien, Ni‘mah lui demanda d’écrire, à la manière de ce livre, un ouvrage traitant de la jurisprudence musulmane, du licite et de l’illicite en Islam. Accédant à cette demande, il compila son œuvre “Man Lã Yah-dhuruhu-l-Faqîh”‌, en un an.

   Ce livre, bien qu’il soit excellent, dans la mesure où il s’applique à présenter ce qui est authentique aux yeux de l’auteur, il est quand même sujet à examen approfondi, sur un certain nombre de plans:

1- L’auteur y a fusionné ses fatwã (avis juridiques) dans certains Hadith, ce qui ne manquera pas de semer une certaine forme de confusion chez les chercheurs des générations futures, ne sachant pas si ce qu’ils lisent est un Hadith ou un simple avis juridique d’Al-Çadûq.

2- Il y a des coupures dans certains Hadith et l’abrégement de leurs contenus.

3- Le livre comprend certains fatwã étranges, tels:

a- L’illégalité de prier sans faire le tahannuk.

b- Le voilement du disque du soleil serait l’indice du coucher du soleil.

c- Le qunût dans la prière serait une sunnah.

d- Prier sur le Prophète (P) dans le Tachahhud ne serait pas un acte obligatoire de la Prière.

e- La possibilité que le Prophète (P) oublie, dans des situations autres que celle de la communication, tablîgh (du Message d’Allãh).

Bibliographie

1-“Maçãdir Al-Fiqh Al-Islãmî”‌.

2-Tãrikhé ‘Umûmiyé Hadîth”‌, de Majîd Ma‘ãrif.

3-“Al-Mu‘jam Al-Mufahras li-Alfãdh Bihãr Al-Anwãr”‌ (Introduction), éd. de Qom.

4- “‘Ilm Al-Hadith”‌.

Source: "Les sources de la Noble Sunna", Edité et traduit de l’arabe par Abbas Ahmad Al-Bostani, éd. La Cité du Savoir, Canada.

Articles Relatifs:

Al-Tah-thîb

Le nombre des Hadith et des chapitres d’“Al-Wãfî”‌‌

Les traits distinctifs d’“Al-Wãfî”‌‌‌‌

Les raisons de la composition d’Al-Wãfî

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)