• Nombre de visites :
  • 544
  • 26/8/2012
  • Date :

Dimensions politico sociales de la sirah des Imams dans la lutte contre les déviations et l’hérésie (2)

les saints imams

Traduit par Jean d’Agape

   De nos jours, la culture des gens purs et vertueux de la Maison du Prophète (PSL) est, comme la culture de l’Islam authentique, la plus riche, la plus profonde, la plus authentique et la plus pure culture religieuse du monde. On peut même prétendre que les points forts et positifs existant dans les cultures des autres écoles Islamiques sont, directement ou indirectement, les résultats de ces mines de science et de sagesse. L’Imam Bãqir (AS) dit:

“اما انه ليس عند احد من الناس حق و لا صواب الا شىء اخذوه منا اهلالبيت (عليهم السلام) ...»

( «Il n’existe, en effet, chez les gens, de vérité, qui n’a été prise de nous, l’Ahl-ul-Bayt (AS).»

   En différentes occasions, les saints Imams propageaient les sciences et les connaissances Islamiques et formaient des savants dans les différents domaines scientifiques, au point que quelques quatre mille savants furent formés chez l’Imam Sãdiq (AS), y compris Jãbir ibn Hayyãn, qui a défini les principes de la chimie.

Les Imams ont vécu dans des conditions difficiles: l’un a été poursuivi ou emprisonné, durant la majeure partie de sa vie, l’autre a été contraint à se rapprocher du pouvoir jusqu’à être nommé prince héritier… Dans ces différentes conditions, ils ont gardé vive la flamme de la guidance pour les assoiffés du chemin de la vérité, les invitant à bénéficier de cette flamme lumineuse.

Articles Relatifs:

Dimensions politico sociales de la sirah des Imams dans la lutte contre les déviations et l’hérésie (1)

La croyance aux Imams

Ghulãt

L’amour des Ahl-ul-Bayt, un signe de foi

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)