• Nombre de visites :
  • 605
  • 10/9/2012
  • Date :

Les Imams, une lumière à tous les musulmans

famille prophétique

   Les divergences d’opinion sont un des problèmes courants de la société humaine, mais Dieu veut que ces divergences se règlent dans la droiture et dans la foi. Il est nécessaire aussi d’avoir un critère pour aider les gens à les résoudre. Le Très-Haut a révélé un Livre, avec vérité, pour qu’il soit une référence et un critère de jugement, et pour trancher dans les questions divergentes.

«Les gens formaient à l’origine une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences) Allãh envoya des Prophètes comme annonciateurs et avertisseurs et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens, leurs divergences. Mais, ceux-là mêmes à qui il avait été apporté, se mirent à disputer, après que les preuves leur furent venues, par esprit de rivalité! Puis Allãh, par Sa Grâce, guida ceux qui crurent à cette Vérité sur laquelle les autres divergeaient. Et Allãh guide qui Il veut vers le chemin droit.»[1]

   Si on ne se réfère pas à cette vérité unique, aucun problème ne peut être réglé dans la droiture. Le saint Coran professe l’Unicité de Dieu comme pilier principal de la foi. En plus des divergences, nous sommes également confrontés aux déviations idéologiques. Dans chaque société existent des légendes et des contes qui ne servent qu’à éloigner l’Humanité de son origine.

Il est évident que les gens ne seront pas capables de distinguer la vérité du mensonge tant qu’ils seront en divergence, occupés par les plaisirs du monde ou coupables d’injustice et de corruption morale.

   Le livre saint fut révélé, sans que les gens abandonnent les plaisirs de ce monde, mais la convoitise et la peur les poussèrent à s’éloigner du jugement du livre saint et de la vérité.

L’injustice, selon le saint Coran [2], est une des causes qui poussèrent les gens à la divergence, à la division et à la désobéissance.

   L’ignorance est une autre cause. Il faut comme le recommande le Saint Coran, que les gens s’instruisent auprès des savants: «Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas». [3]

   L’ignorance des gens en ce qui concerne le livre saint, est un des obstacles qui empêchent la résolution des divergences et des divisions.

L’Islam est la religion éternelle de Dieu qui tire son authenticité des enseignements du saint Coran et de la Tradition du saint Prophète Mohammad (Pbsl), un Prophète qui ne parlait jamais par passion, mais dont toutes les paroles, sans exception, sont une révélation de son Seigneur.

   Dieu le Très-Haut, avait informé son Messager de l’apparition des divergences dans la communauté islamique après sa mort, comme il y en avait déjà, de son vivant.

   Le saint Coran a prévu pour cela une lumière, chargée d’éclairer la communauté musulmane après la disparition de l’envoyé de Dieu (paix et bénédiction sur lui et sur sa descendance), afin d’expliquer aux gens les sens ésotériques et exotériques du livre saint.

Cette lumière est la famille purifiée du saint Prophète Mohammad (paix et bénédiction sur eux). Les membres de cette famille sont purifiés de toute souillure, comme l’oubli, l’ignorance, le péché ou l’erreur.

   Le saint Coran fut révélé à leur grand-père, dont ils héritèrent la Science du Livre. Dieu leur a accordé des vertus et des bienfaits qu’il n’a jamais accordés à personne d’autre dans l’Histoire. Le Messager de Dieu (Pbsl), également, dans le "Hadith Thaqalayn" (Récit des deux trésors), les a désignés comme Références pour la communauté islamique. Ces Immaculés veillent sur la loi divine, la compréhension et l’interprétation du saint Coran et possèdent toutes les sciences cachées. Ils sont donc "la" Référence de la communauté, après le Prophète de l’islam.

Les Imams (paix sur eux) répondaient à tous avec politesse et simplicité, ils se comportaient bien avec leurs disciples et avec ceux qui leur posaient des questions ou les invitaient à discuter. Leurs sages réponses prouvaient qu’ils étaient la meilleure référence.

Notes:

[1]- Sourate 2: verset 213.

[2]- Sourate 2: verset 213.

[3]- Sourate 21: verset 7.

Source: Groupe d’Etude et de Recherche, La vérité du Chiisme, Traduit par Daoud Wamba, Issa Mbaki & Ibrahim Zengo, Ed. Mondiale des Ahl-ul-Bayt(AS), 2012.

Articles Relatifs:

Dimensions politico sociales de la sirah des Imams dans la lutte contre les déviations et l’hérésie (2)

Dimensions politico sociales de la sirah des Imams dans la lutte contre les déviations et l’hérésie (1)

La croyance aux Imams

Ghulãt

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)