• Nombre de visites :
  • 1661
  • 18/9/2012
  • Date :

Manger du poisson et la fonction du cœur

poisson

Manger du poisson permet de régulariser le rythme cardiaque

   Les battements irréguliers du cœur sont susceptibles de provoquer une mort subite. Le fait de manger du poisson permet de prévenir l’arythmie cardiaque et la fibrillation ventriculaire. En outre, la consommation d’acides gras oméga-3 améliore la fonction du cœur en général.

En effet, de nombreux accidents cardiaques fatals sont dus à une arythmie ou une perturbation du rythme cardiaque, et les acides gras oméga-3 contenus dans les poissons gras réduisent le risque d’arythmie.

Manger du poisson permet d’empêcher le vieillissement prématuré

   Les radicaux libres sont des molécules devenues instables et très réactives après la perte d’un électron. Ces molécules cherchent à rétablir l’équilibre en remplaçant cet électron manquant. Pour ce faire, elles s’attaquent à tout ce qui les entoure: lipides des membranes cellulaires, globules rouges et blancs... En récupérant leur électron manquant, elles obligent les atomes délestés de leur électron à chercher, à leur tour, l’électron qui leur fait défaut. S’ensuit une réaction en chaîne, difficile à stopper... les antioxydants constituent le procédé le plus efficace pour neutraliser les radicaux libres.

Les acides gras polyinsaturés oméga-3 sont des substances très antioxydantes.

   Ils permettent de contrer les radicaux libres, générateurs du vieillissement des cellules. Ainsi, ils seraient capables de contrer les effets destructeurs des radicaux libres, notamment en ralentissant la détérioration des organes. Une étude menée auprès de 9000 fumeurs ou ex-fumeurs a mis en évidence le fait que ceux qui mangeaient quatre portions de poisson par semaine étaient moins sujets à des infections pulmonaires que ceux qui n’en mangeaient que deux portions par mois.

Source: Sushi-miso.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)