• Nombre de visites :
  • 1954
  • 23/9/2012
  • Date :

Les villes anciennes de la Palestine

palestine

   En dehors des deux ports d’Akko (Acre) et de Haïfa, les localités les plus remarquables de la Galilée inférieure sont: Tabaryeh, l’ancienne Tibériade, Cana, Nazareth, Zerin, l’antique Jezraël, Madadrillony qui fut Maggeddo, Jenine. Quand on a franchi vers le Sud la plaine d’Esdrelon, on pénètre dans la montueuse Samarie, suite de plateaux, dédale de vallées qui vont en s’abaissant vers la Méditerranée, sur la plaine sableuse de Saron, parsemée de quelques oasis.

La ligne de faite de la Samarie en est sensiblement l’axe central.

   C’est sur cette ligne que se trouvent les hauts sommets, le mont Ebal, le mont Garizim, où les Samaritains adoraient; et une suite d’autres hauteurs qui s’alignent jusqu’aux environs de Jérusalem. Vers le Nord-Ouest, la Samarie est couverte par le massif du mont Carmel, qui se termine sur la mer par le cap Carmel. Les principales villes de la Samarie sont aujourd’hui Naplouse, l’ancienne Sichem, entre le mont Ebal au Nord et le mont Garizim au Sud; Sébastieh, qui fut Samarie, et, sur la côte, la ville presque ruinée de Césarée.

   La Samarie est actuellement la contrée la plus fertile de la Palestine. La Judée, qui en est voisine au Sud, contraste avec elle par son aridité et sa nudité. C’est une région pierreuse où la végétation ne peut se développer que dans les vallées. Les montagnes y sont beaucoup plus hautes qu’en Samarie, et elles augmentent assez régulièrement d’altitude du Nord au Sud.

Jérusalem, construite sur une de ces hauteurs, est déjà à 753 mètres au-dessus du niveau de la mer, et le massif d’Hébron, au Sud, est encore beaucoup plus élevé.

Source: Cosmovisions.com

Articles Relatifs:

L’une des moyens de pression

Les complots des sionistes

La clé du salut de la nation palestinienne

L’aide au peuple de Palestine

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)