• Nombre de visites :
  • 1773
  • 23/9/2012
  • Date :

La clémence divine pour l’humanité

le prophète mohammad

   Cette grande naissance, est celle du meilleur exemple de la clémence divine pour l’humanité. Car l’existence de ce noble Prophète était la clémence de Dieu pour les hommes. Cette naissance est la naissance de la clémence.

Le monde de l’Islam doit comprendre que cette clémence est durable.

   A son époque beaucoup de gens de part leur négligence ou leur fanatisme vaniteux, ont lutté contre lui; tandis que le Prophète a été envoyé pour apaiser leurs fardeaux. Et les libérer alors qu’ils étaient enfermés par de lourdes chaînes. De nos jours, c’est toujours la même chose.

Il est vrai que les fardeaux qui pèsent aujourd’hui sur le dos des hommes sont plus lourds que ceux qui pesaient sur les hommes de cette époque-là.

   Cette tyrannie à l’égard de l’Homme, cette injustice qui se voit dans les sociétés, cette domination de la vie matérielle sur la spiritualité, imposée aujourd’hui à l’Homme par divers moyens, ce sont les fardeaux sur le dos de l’Homme. Les fardeaux que l’Homme d’aujourd’hui sent dans cette ère de l’industrie et du matérialisme ravissant et attirant sont plus lourds et –dans des cas-, plus amère que ce qui se passait à l’époque de l’Ignorance et au début de l’Islam.

Si l’Homme de nos jours comprend cette clémence, celle de l’existence de l’Islam, des enseignements du Prophète, cette source de l’unité, et s’il en se rassasie, ses plus grands problèmes seront réglés. Certes, les civilisations qui existent ont profité des enseignements de l’Islam et les idées et les méthodes sublimes dans la civilisation moderne sont toutes les fruits des religions divines et une grande partie appartient à l’Islam, et aujourd’hui l’Homme a besoin de la spiritualité et des enseignements clairs et justes de l’Islam que tous cœurs impartiaux les comprennent et les acceptent.

   C’est pour cette raison que l’invitation faite par l’Islam a été accueillie chaleureusement et beaucoup de non-musulmans l’ont acceptée.

(Propos tenus lors d’une rencontre avec les chefs des pouvoirs Exécutif, Législatif et Judiciaire, et les responsables du pays et les personnalités étrangères assistants à la Conférence internationale de l’unité islamique, 4 août 96)

Source: Khamenei.ir

Articles Relatifs:

La clémence des deux mondes

La grande leçon du Prophète

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)