• Nombre de visites :
  • 1165
  • 26/9/2012
  • Date :

Hussayn Panãhi

hussayn panãhi

   Hussayn Panãhi Dejkouh naît le 28 août 1956 dans le village de Dejkouh, dans la province de Sough à Kohkilouye va Boyer Ahmad. Il étudie pendant quatre ans à l’école artistique d’Anãhitã à Téhéran, et entame sa carrière d’acteur en 1986 en jouant dans quelques séries télévisées à succès.

Son jeu brillant, son physique enfantin, sa façon de parler, sa simplicité et sincérité attirent alors l’attention.

   Il est avant tout un poète et commence ensuite à écrire des pièces de théâtre et à travailler en tant que régisseur de théâtre. A la fin de des années 80 et au début des années 90, il compte parmi les écrivains et metteurs en scène de télévision iraniens les plus créatifs, et obtient plusieurs fois le prix Simorgh Bolourin du meilleur metteur en scène et acteur.

Il réfléchit constamment aux mystères du monde; il contemple les phénomènes autour de lui et les analyse minutieusement.

   Il choisit enfin de vivre en solitaire et de se retirer de la société pour trouver les réponses à ses questions. Pour ce faire, il envoie son épouse et ses enfants au sein de son village natal, et vit seul pendant neuf ans dans une petite chambre à Téhéran.

Il ne chante que la nostalgie de son enfance, son innocence, sa simplicité et le temps perdu qui ne se rattrape plus. Il considère la simplicité et la sincérité – perdues - de l’homme comme une alchimie rare, et la méditation comme la meilleure valeur de l’homme. Il fuit le monde des adultes, qu’il appelle le monde des hypocrites.

   Vers la fin de sa vie, il adopte un comportement singulier, croyant que Dieu est celui que les enfants connaissent, et non pas celui qui les adultes définissent. Il souhaitait ainsi retourner à l’enfance pour arriver à Dieu. Il devient alors très solitaire et se considère comme un chien chassé de la société. Selon ses amis, jusqu’à la fin, il est resté innocent et aimable comme un enfant.

Panãhi quitte ce monde le 5 août 2004. Alors que tout le monde pense qu’il est en train de travailler sur sa pièce de théâtre Hot Kêlat, son corps est retrouvé dans sa maison. Les funérailles ont lieu le 12 août à Téhéran, puis il est enterré dans son village natal.

Source:Teheran.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)