• Nombre de visites :
  • 2270
  • 26/9/2012
  • Date :

La musique sous l’époque qãjãr

musique

   L’époque qãjãr marque un tournant dans l’histoire de la musique iranienne. En effet, après deux siècles de stagnation relative, c’est durant cette période que la musique, comme d’autres arts, connaît certains changements et commence à trouver une place dans la cour des rois qãjãrs, notamment lors des règnes de Fath’Ali Shãh (1771-1834) et de Nãssereddin Shãh (1831-1896).

A cette époque, la société iranienne n’attachait pas beaucoup de valeur et ne donnait que peu de crédit à la musique.

   Il n’existait ainsi aucun ouvrage à ce sujet. L’un des rares qui exista était intitulé Bohour-ol-Alhãn écrit par Forsat-od-Dowleh Shirãzi. Dans cette œuvre, l’auteur n’aborde pas la situation de la musique ni des musiciens de son temps, mais en se basant sur des ouvrages anciens, il traite de la relation entre le chant et la musique par rapport au rythme. Il y présente également le nom des instruments ainsi que des chants iraniens.

En outre, en se basant sur une anthologie de poèmes de plus de quarante poètes anciens et en particulier ceux de Sa’adi, Hãfiz, Jãmi et Khayyãm, il explique quel chant et quel instrument s’accorde avec chacun des poèmes.

   Nous ne disposons pas de sources iraniennes détaillées et traitant uniquement de la musique permettant de mener une étude sur la musique et les musiciens de la période qãjãre, c’est pourquoi il est indispensable de se référer aux sources historiques en particulier aux récits de voyage des Européens et aux mémoires des gens de la cour qui constituent des sources valables. A titre d’exemple, Tãrikh Azãdirédigé par le prince Azed-od-Dowleh, quarante-neuvième fils de Fath’Ali Shãh ayant vécu durant le règne des trois premiers shãh, c’est-à-dire Aghã Mohammad Khãn, Fath’Ali Shãh et Mohammad Shãh, nous révèle des informations sur les performances musicales réalisées à la cour. Il faut également mentionner les mémoires de Doust ’Ali Moayyer-ol-Mamãlek, fils de ’Esmat-od-Dowleh, qui contiennent également beaucoup d’informations sur la situation de la cour.

Source: Teheran.ir

Articles Relatifs:

Le Sétãr

Les instruments de la musique (1)

Les instruments de la musique (2)

La musique militaire en Iran (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)