• Nombre de visites :
  • 321
  • 30/9/2012
  • Date :

L’Islam et la polygamie (2) 

mariage

  Il est certain que l’Islam n’a pas inventé la polygamie. Tout ce qu’il a fait, c’est d’y mettre des restrictions. Il lui a prescrit des limites maximales. Il a posé des conditions pour la pratique de la polygamie, laquelle existait chez la plupart des peuples qui ont embrassé l’Islam. Ces peuples ont été seulement contraints de se conformer aux conditions qu’il a posées à sa pratique.

Saîd Nafîcî écrit, dans son "Histoire sociale de l’Iran depuis la chute des Sassanides jusqu’à la chute des Omayyades": «Le nombre de femmes avec lesquelles un homme pouvait se marier était illimité, et d’après les documents grecs, il y avait parfois plusieurs centaines de femmes dans la maison d’un homme».

   Citant un historien romain, Montesquieu écrit: «Beaucoup de philosophes romains, qui étaient persécutés par les Chrétiens pour leur refus d’embrasser le Christianisme, s’enfuirent de Rome et se réfugièrent chez le Roi iranien Khosrow Parwiz. Là ils furent surpris de voir que non seulement la polygamie était légale dans ce pays, mais que les hommes iraniens avaient aussi des liaisons avec les femmes des autres.»

Il est à préciser que lesdits philosophes romains s’étaient réfugiés en fait au palais du Roi perse Anûchirwãn, et non Khosrow Parwiz, comme l’a écrit Montesquieu, à cause d’une méprise sans doute.

   Pendant l’ère pré-islamique, les Arabes pouvaient avoir un nombre illimité de femmes. C’est l’Islam qui en a limité le nombre maximum. Cela a créé évidemment des problèmes pour ceux qui avaient jusqu’à dix femmes et qui, en embrassant l’Islam, étaient contraints de se séparer de six d’entre elles.

Il ressort clairement de ce qui précède que la polygamie n’est nullement une invention de l’Islam. L’Islam n’a fait que la restreindre. En tout cas, il ne l’a pas abolie totalement.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.252-254.

Articles Relatifs:

La polygamie selon Christenson

La polygamie selon Gustave Le Bon

La pluralité des épouses

Les défauts de la polyandrie

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)