• Nombre de visites :
  • 1091
  • 3/10/2012
  • Date :

Kamãl-ol-Molk vis-à-vis de la dynastie Pahlavi

kamãl-ol-molk

   Après la proclamation de la dynastie Pahlavi en 1925, Kamãl-ol-Molk se serait trouvé en désaccord avec Ridhã Shãh et surtout avec certains de ses ministres.

Kamãl-ol-Molk aurait en effet refusé de confectionner les portraits officiels de la nouvelle famille impériale.

   Devant les frictions croissantes l’opposant au gouvernement de Ridhã Shãh, Kamãl-ol-Molk préféra se retirer et céder, en 1928, la direction de l’Ecole à un de ses élèves, Esmã’il Ashtiãni, qui était déjà son assistant à la tête de l’Ecole. Un autre de ses disciples, ‘Ali Mohammad Heydariãn, considéré comme un bon portraitiste, serait, quant à lui, devenu le peintre officiel de la famille Pahlavi. [1]

Kamãl-ol-Molk vécut ensuite à Hosseinãbãd, près de Neyshãbour, dans un de ses domaines, où il décéda, d’après l’Institute for Iranian Contemporary Historical Studies, le 18 août 1940 à l’âge de 93 ans environ. Mohammad Ridhã Shãh Pahlavi ordonna en 1962 la confection d’un mausolée en hommage à Kamãl-ol-Molk, dans la ville de Neyshãbour, à côté de celui de ‘Attãr. [2]

Notes:

[1] D’après un entretien avec le peintre ’Abbãs Mo’ãyeri, Paris, avril 2010.

[2] Talinn Grigor, «Recultivating ‘Good Taste’: The Early Pahlavi Modernists and Their Society for National Heritage», Iranian Studies, vol.37, N°1, March 2004.

Source: Teheran.ir

Articles Relatifs:

Kamãl-ol-Molk en Iran

Kamãl-ol-Molk partit pour l’Europe

Kamãl-ol-Molk à l’époque de Nãssereddin Shãh

La peinture et la dynastie qãjãre

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)