• Nombre de visites :
  • 478
  • 6/10/2012
  • Date :

La manipulation derrière le film blasphématoire «L’Innocence des musulmans»

l’innocence des musulmans

   Il est évident que la dernière vague de blasphème et de profanations lancée à l’encontre de la sainteté de la religion islamique poursuit plusieurs objectifs à la fois: diversion, échauffement à blanc de l’opinion publique arabo-musulmane puis européenne, brouillage de cartes, anéantissement du message du Pape au Liban, etc… Par conséquent, il est bien évident que le film et les caricatures blasphématoires qui l’ont suivi sont un complot ourdi par les agents de l’impérialisme américano-sioniste afin d’avancer un peu plus sur le chemin de la stratégie du chaos promue avec un cynique succès par les tenants du «clash des civilisations» à Washington. Il s’agit ici d’une analyse fournie par le journaliste d’enquête Thierry Meyssan.

Les réactions internationales au film de «Sam Bacile» sont de plus en plus incompréhensibles si on les prend au premier degré, en ignorant qui sont les commanditaires et quels sont leurs objectifs.

   Cette provocation au choc des civilisations est très différente des précédentes. Il ne s’agit pas ici de stigmatiser l’islam auprès des populations occidentales pour susciter une haine à l’encontre des musulmans, mais de s’adresser aux musulmans pour les injurier et susciter chez eux une haine des occidentaux. Ce n’est pas de l’«islamophobie», mais de l’«islam bashing». L’objectif est de provoquer la colère des musulmans et de l’orienter vers des cibles précises: ceux qui aux USA ou parmi leurs alliés veulent interrompre le cycle de guerres débuté le 11 septembre 2001.

On ignore toujours si L’Innocence des musulmans existe en entier. Pour le moment, on ne connaît que 13 minutes de ce film qui sont devenues injurieuses à l’encontre de l’islam après que l’on en ait modifié la bande sonore.

    D’abord placée sur YouTube, cette bande vidéo n’a eu l’impact attendu que lorsqu’elle a été diffusée en arabe par la télévision salafiste Al-Nas. Des groupes salafistes ont alors réagi avec violence, mais au lieu d’attaquer leur télévision ou ses financiers saoudiens… ils s’en sont pris aux représentations diplomatiques états-uniennes.

Le département d’État avait été averti le 9 septembre ””c’est-à-dire deux jours avant la diffusion du film par la télévision salafiste”” que plusieurs de ses ambassades seraient attaquées le 11. Cependant cette alerte n’a pas été prise au sérieux et le personnel diplomatique n’a pas été informé du danger. Le département d’État s’attendait à des manifestations anti-américaines commémoratives des attentats du 11 septembre 2001, pas à la relance de cette logique.

   Il est désormais établi que, derrière la foule de Benghazi, un commando était prêt pour attaquer le consulat, puis, à attaquer la villa sécurisée prévue pour servir de position de repli en cas de problème grave.

Source: Réseau Voltaire

Articles Relatifs:

Le souhait des ennemis

Derrière les mouvements anti-islamiques

Unité entre les musulmans

Faire connaître le vrai visage pur de l’Islam

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)