• Nombre de visites :
  • 1382
  • 13/10/2012
  • Date :

La rencontre d’un journaliste américain

mort à lamerique

J’ai rencontré une fois un jeune journaliste américain venu au Maroc pour entreprendre une tournée dans plusieurs villes du pays; ce jeune homme posait une seule et unique question à ses interlocuteurs: «Pourquoi nous haïssez-vous tant?». Etonné par sa démarche stupide, je lui posai alors la question suivante:

- Regardez-moi… pensez-vous vraiment que je vous hais ou que je hais un quelconque autre Américain?». Surpris, le jeune homme me répondit:

- Absolument pas… et ce qui me surprend le plus, c’est que les gens se comportent le plus amicalement du monde avec moi…

- Pourquoi donc pensez-vous que nous ne vous aimons pas?

- Les musulmans dénoncent la politique américaine…

- Très bien, il faut donc que vous corrigiez votre question et que vous demandiez aux gens pourquoi ils détestent les politiques de Washington.

Je poursuivis mon argumentaire en précisant à mon vis-à-vis qu’il eût été préférable qu’il restât chez lui, qu’il allumât la télé et qu’il y regardât ce qui s’y rapportait… Une attaque aérienne contre un convoi funéraire ou sur un mariage, le meurtre par des GI d’un journaliste cameraman, une soldate américaine obligeant ses prisonniers à se mettre tous nus et à enlacer des chiens, des militaires US en train de se soulager sur des cadavres de gens qu’ils avaient – préalablement – tués ; on entend aussi ces informations sur des soldats américains qui s’amusent en tirant sur des enfants et des femmes ici et là, ou des faits qui nous viennent des prisons administrées par des Américains et où des ânes du Moyen-âge ont davantage de valeur que les prisonniers qui y sont détenus…

Et puis, je dis à mon journaliste américain qu’en remontant un peu en arrière, il pourrait apprendre ce qu’ont fait les Etats-Unis au Vietnam, qu’il pouvait aussi interroger son père sur ces deux bombes atomiques jetées sur des civils au Japon… qu’il serait inspiré d’aller chercher dans les archives de la guerre en Irak pour trouver des infos sur la prison d’Abou Ghraïb, sur les bombes chimiques ou au phosphore lancées sur Fallouja… et avant, bien avant, le génocide des Amérindiens, la réduction en esclavage de pleines populations africaines… et bien d’autres choses du même acabit…

Source: Voxnr.com

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)