• Nombre de visites :
  • 1838
  • 13/10/2012
  • Date :

Le rouge pour protéger les arbres

feuille

   Les arbres mourraient de soif en hiver s’ils ne perdaient pas leurs feuilles. En effet, celles-ci perdent beaucoup d’eau par évaporation; de l’eau que les arbres ne peuvent que difficilement se procurer dans le sol gelé.

Mais avant la chute de leur feuillage, ceux-ci en extraient toutes les substances précieuses, dont la chlorophylle verte. Ainsi, d’autres pigments apparaissent sur les feuilles et nous enchantent avec un spectacle haut en couleur.

   A la différence du jaune et de l’orange, le rouge n’est pas encore présent dans les feuilles durant l’année. Cette couleur n’est produite qu’en automne, grâce à un pigment nommé anthocyane, et protège les feuilles d’un trop-plein de soleil quand celles-ci n’arrivent plus à transformer l’énergie solaire.

D’après une autre théorie, cette couleur intense tiendrait les insectes à l’écart des arbres. Selon cette «théorie du signal», plus un arbre est sain et capable de se défendre, plus son feuillage se colore intensément.

Les insectes reconnaîtraient les arbres bien ou mal «défendus» grâce à l’intensité de cette coloration et choisiraient alors les arbres plus faibles pour offrir à leur progéniture un meilleur départ dans la vie. Les pucerons ont une nette préférence pour les feuilles vertes. Ils évitent en revanche les jaunes et les rouges.

Source: Seniorweb.ch

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)