• Nombre de visites :
  • 1429
  • 14/10/2012
  • Date :

Haut de la pyramide

evolution du nombre de millionnaires par pays entre 2011 et 2012

   Pour les millionnaires du monde entier occupant le haut de la pyramide, on constate de nouveau une modification du schéma de répartition. Par comparaison avec les personnes dont la fortune dépasse 100’000 USD, la proportion des résidents des Etats-Unis est presque double, avec 39%, tandis que les pourcentages de la plupart des autres pays sont en baisse. Il y a cependant des exceptions. La France se hisse à la troisième place du classement, tandis que la Suède et la Suisse rejoignent le groupe des pays abritant plus d’1% des millionnaires mondiaux.

Changement de la répartition au sein du «groupe des millionnaires»

   Les évolutions des niveaux de richesse intervenues depuis le milieu de l’année 2011 se répercutent sur le schéma de répartition de la richesse.

La diminution générale de la richesse moyenne a entraîné une hausse du pourcentage d’adultes dont la fortune est inférieure à 10’000 USD (de 67,6% mi-2011 à 69,3% mi-2012), ainsi qu’une baisse d’un peu plus d’un million du nombre de millionnaires.

   On a enregistré 962’000 nouveaux millionnaires aux Etats-Unis et 460’000 au Japon, mais aucune hausse significative dans les autres pays. En revanche, l’Europe a perdu près de 1 800’000 millionnaires en USD, plus particulièrement en Italie (–374’000), en France (–322’000), en Allemagne (–290’000), au Danemark (–179’000), en Suède (–142’000) et en Espagne (–87’000). Dans le groupe des dix principaux perdants, on compte aussi l’Australie, le Canada, le Brésil et Taïwan.

Personnes fortunées

   Il faut une grande ingéniosité pour évaluer le schéma de détention d’un patrimoine supérieur à 1 million USD, car au niveau des grandes fortunes, les sources habituelles de données, à savoir les statistiques officielles et les enquêtes par sondage, deviennent de moins en moins complètes et de moins en moins fiables.

Nous surmontons ce déficit de données en exploitant les régularités statistiques bien connues des sections supérieures de distribution de la richesse de telle sorte que le segment extrême des grandes fortunes soit cohérent avec le classement annuel Forbes des milliardaires du monde entier et avec des données similaires issues de «listes de riches» publiées ailleurs.

   Ceci aboutit à des estimations plausibles du schéma général de répartition des actifs dans la catégorie des grandes fortunes (de 1 million à 50 millions USD) et des très grandes fortunes (plus de 50 millions USD).

Source: Credit Suisse Research Institute

Article Relatif:

Trois facteurs déterminent le segment de la richesse élevée dans un pays

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)