• Nombre de visites :
  • 1917
  • 21/10/2012
  • Date :

Le moyen de connaître la Sunna

le prophète mohammad

Le Hadith est la seconde source de la noble Sunna après le saint Coran. Allãh -qu’Il soit glorifié- nous demande de suivre Son Messager et de retracer ce qu’il a apporté. En effet, Allãh dit: “Ce que le Messager vous a apporté, prenez-le (suivez-le) et ce qu’il vous a interdit abstenez-vous-en”‌ [1] et :”‌Obéissez à Allãh, au Prophète et à ceux parmi vous, qui détiennent l’autorité”‌[2]

   D’autre part, le Hadith consiste en la relation d’un acte, d’une parole ou d’une approbation tacite (d’un acte ou d’une parole) du Prophète (P) et de ses Successeurs infaillibles. De ce fait, il tient lieu d’un argument juridique (il a force de loi) dans les statuts (jugements) légaux. Très souvent le Hadith ne fait qu’expliquer le Coran, détailler ses statuts cultuels, préciser (restreindre) ses énoncés absolus, et interpréter ses équivoques, comme il le fait lorsqu’il fixe par exemple la portion à couper de la main du voleur, peine décrété dans le Coran (couper la main du voleur), mais dont les modalités et la manière ne sont pas précisées, ou comme il le fait lorsqu’il spécifie une généralité énoncée dans le Coran qui dit :“Quant à vos enfants, Allãh ordonne d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles”‌[3], en précisant que (toutefois) “l’assassin n’a pas droit à l’héritage”‌.

De plus, le Hadith comprend beaucoup de statuts indépendants, tel celui-ci: “Ce qui est mahram par lien généalogique, devient mahram par allaitement aussi”‌ [4]

   De même, le mot Hadith désigne la Sunna, laquelle “consiste en la parole, l’acte ou l’approbation non ordinaire du Prophète (P)- ou des Infaillibles en général- ”‌. Il y a également cette autre définition du Hadith: “C’est le dire de celui qui n’a pas le droit de mentir et de se tromper dans ses actes, ses paroles et ses approbations, dire qui ne soit ni une parole du Coran ni une parole ordinaire”‌ [5]

Notes:

[1] Coran, Sourate Al-Hachr, verset 7

[2] Sourate Ale ‘Imrãn, verset 132, et voir aussi Sourate Al-Nissã’, versets 59,65, 79, ainsi que Sourate Al-Ahzãb, verset 36.

[3] Sourate Al-Nissã’, verset 11.

[4] Majma‘ Al-Zawã’id, 4:261

[5] “Miqyãs Al-Hidãyah”‌, 1: 68-69.

Bibliographie

1-“Maçãdir Al-Fiqh Al-Islãmî wa manãbi‘uhu”‌ (Les Références de la Jurisprudence islamique et ses Sources), de Ja‘far Subhãnî, éd. Dãr Al-Adhwã’, Beyrouth.

2-“Tãrîkhé ‘umûmiyé Hadith”‌ de Majîd Ma‘ãrif, éd. Téhéran. 

Source: "Les sources de la Noble Sunna", Edité et traduit de l’arabe par Abbas Ahmad Al-Bostani, éd. La Cité du Savoir, Canada.

Articles Relatifs:

Les Recueils secondaires des Hadith

Les plus importantes des caractéristiques d’Al-Wassã’il

Les traits distinctifs de Kitãb Al-Tah-thîb

Al-Tah-thîb

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)