• Nombre de visites :
  • 1542
  • 23/10/2012
  • Date :

Guerre psychologique sur Internet

url

   L’internet est aujourd’hui le seul, mais puissant, moyen de communication et d’information entre les gens d’obédience différente. Il est donc naturel de constater que la dissidence et la résistance au Nouvel Ordre Mondial ont pris position sur ce champ de bataille des idées et de la pensée. Il n’est pas question pour eux de manipuler l’opinion publique car les dissidents sont majoritairement sincères et promeuvent des idées auxquelles ils croient: ils n’ont a priori rien à cacher sur leurs intentions réelles. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Voici donc un témoignage d’un ex-agent d’infiltration américain sur les réseaux sociaux et les forums de discussion internet. Il y décrit la méthode de recrutement ainsi que les modalités de déviation de certains forums et sites de discussion sur internet. 

Qu’est-ce qu’un troll sur internet?

   J’ai trouvé le témoignage d’un troll rémunéré pour répandre de la désinformation sur les forums internet. Ce témoignage est celui d’un citoyen américain, mais au cours de mon activisme contre les nombreuses propagandes de guerre et lors de mon engagement contre la gouvernance globale, j’ai été très souvent confrontée à eux. Ils sévissent sur la toile francophone aussi. Ils agissent en groupes organisés, ils se relaient. Leur mission est de salir leurs opposants, d’atteindre à leur honneur, à leur réputation avec des arguments fallacieux, des faux témoignages, des sous-entendus nauséabonds. 

Parfois, ils créent même leurs propres sites, comme les légendaires CONSPIRACY WATCH ou encore CONTRE SUBVERSION ou ma réputation de "facho" n’est plus à faire. (Source: http://www.abovetopsecret.com/forum/thread826545/pg1)

   J’écris ici pour sortir du placard mon passé de troll rémunéré. Durant un peu plus de six mois, j’ai été payé pour répandre de la désinformation et causer des polémiques politiques sur Internet.

   J’ai quitté ce job fin 2011 parce que j’étais dégoûté et parce que j’ai réalisé que je ne pouvais plus me regarder dans le miroir. Si cette confession me vaut des représailles, tant pis. Être un homme, un vrai, dans ce monde, implique d’avoir de réelles valeurs à défendre, quelles que soient les conséquences.

Mon histoire commence au début de l’année 2011. J’étais sans emploi depuis près d’un an après avoir perdu mon job de support technique. De plus en plus désespéré et découragé, j’ai sauté sur l’occasion quand une ancienne collègue m’a appelé et m’a dit qu’elle avait un possible filon pour moi.

- “C’est un travail inhabituel, et qui exige le secret. Mais le salaire est bon. Et je sais que tu écris bien et que c’est un job fait pour toi.”‌ (Ecrire a toujours été un hobby pour moi).

Elle m’a donné un numéro de téléphone et une adresse dans un des quartiers les plus minables de San Francisco où je vis.

Intrigué, je lui ai demandé l’URL de l’entreprise et quelques infos. Elle se mit à rire.

- «Ils n’ont pas de site Web, ni même de nom. Tu verras. Dis-leur que je t’ai parlé »

OK, ça avait l’air suspect, mais à long terme le chômage engendre le désespoir et le désespoir déforme votre perception de ce qui est suspect dès lors qu’il s’agit d’amener de la nourriture sur la table.

ExTroll   Avril 2012

Source: lafilleducapitaine.revolublog.com

(A suivre)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)