• Nombre de visites :
  • 1839
  • 30/10/2012
  • Date :

Intercession dans le Coran

coran

Traduit par Jean d’Agape

   25  versets du Coran portent, par négation ou démonstration, sur l’intercession et ce mot ou ses dérivés sont répétés plus de 30 fois dans le Coran; cette multitude de versets fait état de l’importance de l’intercession dans le Coran. Certains savants divisent ces versets en sept groupes et en débattent.

Les versets qui confirment la station de l’intercession pour les détenteurs de l’autorisation divine, sont:

1. «مَنْ ذَالَّذي يَشْفَعُ عِندَهُ اِلاَّ بِاِذْنِه»; {Qui peut intercéder auprès de Lui si n’est par Sa permission}?

2. « ما مِنْ شَفيِعٍ اِلاَّ مِنْ بَعْدِ اِذْنِهِ»; {Il n’y a d’intercesseur que sur Sa permission}.

3. « وَ لا تَنْفَعُ الشَّفعَةُ عِنْدَهُ اِلاَّ لِمَنْ اَذِنَ لَهُ»; {Et l’intercession auprès de Lui ne profite qu’à celui en faveur de qui Il donne permission}.

4. «يَومَئذٍ لا تَنْفَعُ الشَّفعَةُ اِلاَّ مَنْ اَذِنَ لَهُ الرَّحمنُ وَ رَضِيَ لَهُ قَوْلاً»; {Ce jour-là, l’intercession ne profitera qu’à celui autorisé par le Très Miséricordieux et en faveur de qui Il agréera une parole}.

Le Noble Prophète (PSL) dit: «Le jour du Jugement dernier, j’intercède et mon intercession sera admise, ’Ali (AS) intercède et son intercession sera admise et les gens de ma maison intercèdent et leur intercession sera admise.»

5. «وَلا يَمْلِكُ الَّذِينَ يَدعُونَ مِنْ دُونِهِ الشَّفعَةَ اِلاَّ مَنْ شَهِدَ بِاْلحَقِّ وَ هُمْ يَعْلَمُونَ»; {Et ceux qu’ils invoquent, en dehors de Lui ne sont pas maîtres de l’intercession. Sauf celui qui témoigne de la vérité, car ils savent}.

6. «لا يَمْلِكُونَ الشَّفعَةَ اِلاَّ مَنِ اتَّخَذَ عِنْدَ الرَّحْمنِ عَهْداً»; {Ils ne seront point maîtres d’intercession. Sauf celui qui aura pris un engagement auprès du Très Miséricordieux}.

7. « وَ لا يَشْفَعُونَ اِلاَّ لِمَنِ ارْتَضي وَ هُمْ مِنْ خَشْيَتِهِ مُشْفِقُونَ»; {Et ils n’intercèdent qu’en faveur de qui Lui plaît, tandis qu’ils sont craintifs par peur de Lui}.

Ces versets montrent clairement que certains sont maîtres d’intercession. Une attention plus profonde dans les sens des versets nous conduit aux points suivants:

* Le Jour du jugement dernier, un groupe de gens jouissant de certaines conditions, interviendront comme intercesseurs.

* La permission divine est l’une des conditions à l’intercession.

* L’intercesseur doit témoigner de l’unicité de Dieu et de sa servitude envers Lui: «اِلاَّ مَنْ شَهِدَ بِالْحَقِّ »

* L’intercesseur doit avoir pris un engagement auprès du Seigneur: «اِلاَّ مَنِ اتَّخِذَ عِنْدَ الرَّحْمن عَهْداً »

* La demande d’intercession ne doit pas être formulée dans des mots qui susciteront la colère de Dieu: «وَ رَضِيَ لَهُ قَوْلاً». Peut-être le verset parle de l’intercession pour des gens qui ne méritent pas l’intercession.

* Celui pour qui l’intercession intervient doit plaire à Dieu: «الاّ لِمَن اِرْتَضي»

Source: Extrait de «Qom dans le trésor des savants», Hãjj Sheikh Mohammad Sharif Rãdhi.

Articles Relatifs:

Expliciter une tradition

Les visages servent de «casier judiciaire»

La couleur des visages révèle les secrets intérieurs

L’Eternité

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)