• Nombre de visites :
  • 904
  • 4/11/2012
  • Date :

Manifestation anti-américaine à Téhéran

manifestation anti-américaine à téhéran

   Des milliers d’Iraniens ont marqué vendredi 2 novembre le 33e anniversaire de la prise de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran par des étudiants.

Pour cette manifestation annuelle organisée devant "le nid des espions", les participants ont brandi des pancartes proclamant "Mort à Israël", "Mort à l’Amérique" ou "Mort à la Grande-Bretagne" et brûlé des drapeaux américains et du régime israélien.

   "Nous avons mis en place une récompense de 10 kg d’or, les chercheurs et les historiens ont dix ans pour prouver qu’il existe au monde un pays plus criminel que les Etats-Unis", a lancé Mohammad Ridhã Naqdi, commandant des volontaires Bassij, lors du rassemblement.

Cet anniversaire intervient dans les derniers jours de la campagne présidentielle américaine.

"La nation iranienne a choisi sa voie et va contourner les sanctions en adoptant ’l’économie de résistance’", a affirmé M. Naqdi, en référence aux mesures défendues par l’Ayatollãh Khãmenei pour faire face aux sanctions.

   Les dirigeants iraniens dénoncent une "guerre économique" contre le pays. "Ceux qui disent que les compromis avec les Etats-Unis vont améliorer la situation économique devraient savoir que c’est un grand mensonge et une illusion", a insisté M. Naqdi.

Le 4 novembre 1979, quelques mois après la révolution islamique qui a renversé le shah Mohammed Ridhã Pahlavi soutenu par les Américains, des étudiants ont envahi l’ambassade américaine à Téhéran et pris en otage 52 diplomates qui n’ont été libérés qu’après 444 jours.

   Cet acte vécu comme un revers par les Etats-Unis a provoqué la rupture des relations diplomatiques entre les Etats-Unis et l’Iran, et l’ancienne ambassade, couverte de fresques antiaméricaines, sert désormais de centre de formation pour les gardiens de la révolution.

Source: Irna.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)