• Nombre de visites :
  • 2454
  • 4/11/2012
  • Date :

L’influence de la société sur l’enfant (1)

 enfant

   Après les parents, la société est le deuxième milieu qui exerce sur l’enfant son influence et dans lequel l’enfant va continuer à s’épanouir. C’est dans celle-ci que vont se transmettre ses habitudes, ses façons de penser et sa conduite.

   La société est le creuset de toutes les personnalités individuelles porteuses de valeurs, de comportements, d’habitudes et de manières de penser différentes; c’est elle aussi qui joue le rôle de l’héritière des générations passées. C’est par elle que va s’opérer la transmission des coutumes et des valeurs des anciens aux jeunes générations; à ce point de vue donc, la société a une grande influence sur la personnalité de l’enfant.

L’individu porteur de manières de penser, de conduites, d’habitudes islamiques et vivant dans un pays non islamique se trouve en contradiction avec la situation sociale régnante; il vit donc une situation de dédoublement de sa personnalité et en ressent une gêne; il est de même exposé au risque de dissolution dans cette société en attendant qu’un courant social nouveau se forme qui s’harmonise avec les aspirations de sa personnalité musulmane et que se produise un changement islamique.

   Tandis que l’individu musulman vivant dans une société islamique se trouve dans un environnement propice au développement et à la consolidation de sa personnalité ainsi qu’un terrain favorable à la prolifération d’une atmosphère, de cadres et de conditions nécessaires au développement social de la pensée islamique; ce contexte va agir sur l’enfant qui va acquérir des habitudes, des comportements et des principes. Sa personnalité va donc s’orienter dans un sens positif ou négatif.

L’ami est aussi un des éléments de ce contexte social; il accompagne l’enfant, et en jouant ensemble, tous deux exercent l’un sur l’autre une influence réciproque.

   Les invités et les proches sont un autre élément de ce contexte; l’enfant reçoit également, en évoluant parmi eux des influences tant positives que négatives.

Les clubs, les associations, le cinéma et le théâtre l’influencent également l’enfant.

   Les manifestations collectives comme les grandes occasions, les cérémonies et les commémorations auxquelles l’enfant participe activement ou passivement ont également un impact sur lui; elles engrainent en lui des concepts déterminés et lui impriment une direction particulière.

Source: Les principes de l’éducation de l’enfance musulmane, éd. Fondation El-Balagh, 2000, Téhéran, PP.35-37.

Articles Relatifs:

Le rôle de la volonté

L’enfant et son environnement

Les effets des devoirs et des obligations

Quelques conseils pour ne plus être le simple exécuteur des ordres des enfants

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)