• Nombre de visites :
  • 2370
  • 5/11/2012
  • Date :

La langue de l’Iran

l’écriture persane

   La langue de l’Iran, qui est la racine de la langue pratiquée aujourd’hui, est appelée Parsi. Cette langue fait partie de la branche des langues indo-européennes et, à ce titre, est apparentée avec la plupart des langues du monde civilisé. Elle a traversé trois phases différentes et se répartit en trois groupes distinct:

Le Parsi antique

   Datant de l’époque des Achéménides. Cette langue était surtout utilisée pour transcrire les décrets des rois. Les scribes au service des Achéménides étaient le plus souvent des Araméens et préféraient l’usage de leur propre écriture.

La langue Pahlavi était formée ainsi de l’équivalent araméen du radical pahlavi suivi de la désinence persane.

Le Moyen Parsi ou Pahlavi

   Les langues iraniennes se divisaient en deux groupes principaux: le groupe oriental et le groupe occidental. Chaque groupe se subdivisait à son tour en deux branches: la nordique et la sudiste.

- La branche nordique du groupe occidental était appelée "Pahlavãnik" (Parthes).

- La branche sudiste du groupe occidental était appelée "Moyen Parsi".

Nous ne disposons pas de beaucoup d’œuvres Pahlavãnik, mais, nous trouvons beaucoup d’écrits en Moyen Parsi dont certains ont été écrits des siècles après l’Islam. Selon les scientifiques, il existerait même des poèmes en cette langue.

Le Nouveau Parsi

   Après la diffusion de l’Islam en Iran, la langue Parsi a connu une soudaine évolution. Elle est entrée dans une nouvelle phase en se servant de l’écriture et de l’alphabet arabe pour aboutir à ce que l’on appelle le "Nouveau Parsi" ou le "Dari".

Source: teheran.ir

Articles Relatifs:

L’écriture persane

Apprendre les langues: indispensable outil éducatif

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)