• Nombre de visites :
  • 2230
  • 5/11/2012
  • Date :

La littérature de la première période de la Défense sacrée

la littérature de la défense sacrée

   Au niveau thématique, la littérature de la Défense sacrée de la première période (1980-1988) est très réaliste et répond aux nécessités d’un pays en guerre, au territoire occupé par l’ennemi. Les thèmes développés par cette littérature sont donc simplifiés, épurés pourrait-on dire. Ces thèmes sont notamment les suivants:

- L’encouragement et l’invitation du corps social à la participation à la défense, la résistance, la patience et la lutte sur tous les plans contre les envahisseurs.

- L’éloge des combattants.

- L’exhortation à l’unité, la solidarité et refus de la dissension nationale.

- La glorification des martyrs et des héros tombés sur les champs de bataille, dans le cadre d’une mise en parallèle avec les personnalités sacrées de l’islam.

- L’usage incessant des symboles religieux, des versets coraniques et des paroles des saints.

- Le dédain envers l’esprit de classe et l’aristocratie, l’insistance sur l’égalité de la condition humaine, le rejet de l’indifférence et le refus de l’attachement à la vie terrestre.

- L’exhortation à l’imitation des personnages saints et héroïques de l’islam et leur présentation en tant que modèles à suivre.

- L’usage des figures mythiques et épiques de la culture iranienne, tels que les héros mythologiques du Shãhnãmeh.

- L’unification de la religion, du peuple et de la patrie: ces trois éléments forment la base de la littérature de la Défense sacrée iranienne. Durant la guerre, la première littérature de guerre, c’est surtout en poésie que l’alliance de ces trois éléments est le plus nettement soulignée.

- La glorification de l’Imam Khomeyni, guide du pays, et exhortation à l’écouter. Dans les œuvres littéraires, il est présenté comme le Vieux mystique, celui qui montre la voie et qu’il faut suivre.

- L’espoir en l’avenir et la croyance en la victoire.

- La description de l’atmosphère religieuse et mystique qui régnait chez les combattants.

- La description réaliste et vivante de la guerre.

Sources:

 Sangari, Mohammad Ridhã, Littérature de la Défense sacrée, Téhéran, éd. Organisation de la préservation des œuvres et des valeurs de la Défense sacrée, 2008.

 Pãrsi Nejãd, Kãmrãn, Jangui dãshtim, Une guerre, un récit, Téhéran, éd. Sarir, 2005.

 San’ati Mohammad Hussayn, Introduction à la littérature de la Défense sacrée, Téhéran, éd. Organisation de la préservation des œuvres et des valeurs de la Défense sacrée, 2008.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)