• Nombre de visites :
  • 515
  • 6/11/2012
  • Date :

Le facteur de nombre et de tribu

famille

   Le désir d’avoir beaucoup d’enfants et de former une famille nombreuse était un autre facteur de l’émergence de la polygamie.

Ce qui fait la disparité entre l’homme et la femme sur ce plan est le fait que le nombre d’enfants qu’une femme puisse engendrer, que ce soit avec un homme ou avec plusieurs, reste limité, alors que le nombre d’enfants qu’un homme peut avoir dépend du nombre de femmes avec lesquelles il se marie.

   Ainsi, un homme pourrait faire des milliers d’enfants s’il avait la possibilité de se marier avec des centaines de femmes. A la différence de ce qui se passe dans le monde moderne, le nombre des membres d’une famille dans l’ancien monde était considéré comme un facteur social important. Les tribus et les clans faisaient tout pour accroître leur nombre.

Dans le monde ancien, on était fier d’appartenir à une grande tribu. Or, il est évident que la polygamie était le seul moyen d’avoir une famille ou une tribu nombreuse.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.269-270.

Articles Relatifs:

Les facteurs économiques

La polygamie en Occident (2)

La polygamie en Occident (1)

Les facteurs géographiques et la polygamie

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)