• Nombre de visites :
  • 1193
  • 13/11/2012
  • Date :

Le professeur Hussayn Fakhimi

le professeur hussayn fakhimi

   Le professeur Hussayn Fakhimi est né à Abhar le 15 mai 1945. Il est professeur de la faculté des Beaux Arts de Madrid et titulaire de nombreux diplômes professionnels dont un doctorat de l’école des Beaux Arts de Madrid, un certificat en sculpture Juan de Avalos, célèbre sculpteur espagnol, un certificat de degré supérieur de la fabrication de médailles, ainsi qu’un certificat de degré supérieur de gravure de la faculté des Beaux Arts de Madrid.

Il a aussi reçu plusieurs prix dont le grand prix des artistes du Conseil d’évaluation des artistes de l’Iran (doctorat des arts), le certificat du doyen exemplaire reçu des mains du président de la République Islamique d’Iran de l’époque.

    Ce professeur est une véritable conscience nationale avec diverses activités spéciales dans de nombreux domaines. Il est enseignant à l’université des arts de l’Iran et à l’université Soureh. Il a également rédigé le code de la commission de l’installation des statues et monuments artistiques, et a coopéré à la fondation de la société des sculpteurs d’Iran en en devenant le premier président en 1999. Il a aussi rédigé des manuels scolaires sur l’art, a traduit certains livres scolaires, et a été l’un des fondateurs de la sauvegarde de la langue persane ainsi que membre du conseil administratif de cette association. En tant que l’un des fondateurs de la faculté des arts du Ministère de la culture et de l’orientation islamique, il a ouvert des ateliers de sculpture sur pierre, bois et médailles. Après la guerre imposée par l’Irak, son pays, l’Iran, étant sous embargo et manquant cruellement de prothèses pour handicapés, il a fondé le département orthopédique du Croissant Rouge et a fabriqué des prothèses de jambes et de mains.

De ses nombreuses activités artistiques, nous pouvons retenir la décoration de ghahveh khãneh, de tentes de nomades.

   Il est aussi l’auteur de nombreuses sculptures dont des statues pour des musées régionaux et pour orner des bâtiments, monuments et rues de la capitale iranienne, Téhéran, comme la statue inaugurée par le maire de Téhéran en 2006 représentant un Bassij monté sur un cheval que l’on peut voir place Bassij. Il a fabriqué de nombreuses maquettes de statues notamment pour le cimetière de Behesht-e Zahrã commandée par le Ministère de l’orientation islamique et «Le soulèvement de l’Imam Hussayn». Il a été à l’origine de la statue d’Omar Khayyãm pour l’Italie et de la statue du champion de lutte iranien, Takhti. Il ne s’est pas contenté de la pierre ou du bois, mais a aussi réalisé de nombreuses statues de cire pour le musée d’anthropologie de Téhéran. Et la liste n’est pas exhaustive.

Source: Teheran.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)