• Nombre de visites :
  • 1712
  • 14/11/2012
  • Date :

Le devoir des pays vis-à-vis de la question de la Palestine

palestine

   Chers participants ici présents à cette Conférence! Vous êtes tous des personnalités clairvoyantes et intellectuelles. Aujourd’hui, notre devoir historique n’est pas de répéter les allégations et les théories impuissantes du passé, mais de chercher à présenter un mécanisme susceptible de libérer la Palestine du joug du régime sioniste.

Notre proposition s’enregistre sur un mécanisme en pleine conformité avec la démocratie qui pourrait représenter la logique que partagent toutes les opinions mondiales.

   D’après cette proposition, tous les ayants droit dans le territoire palestinien, les musulmans, les chrétiens et les juifs participent à un référendum afin de choisir leur propre système, et y participent également tous les Palestiniens qui ont souffert des années d’exil et d’expatriation.

Les pays occidentaux doivent savoir que le refus de cette solution signifiera l’infidélité envers la démocratie dont ils se prétendent protagonistes sous peine de se voir exposés à une nouvelle épreuve révélatrice.

    La précédente épreuve a également eu lieu en Palestine suivant laquelle ils n’ont pas voulu accepter les résultats des élections en Cisjordanie et à Gaza à l’issu desquelles le gouvernement du Hamas est arrivé au pouvoir.

Ceux qui admettent la démocratie tant que les résultats de celle-ci leur plaisent, sont bellicistes et aventuristes, et ne pensent qu’à des mensonges et des tromperies lors qu’ils parlent de la paix.

(Discours du Guide suprême à la séance inaugurale de la quatrième Conférence Internationale du soutien à la Palestine, 04/03/2009)

Source: Khamenei.ir

Articles Relatifs:

Le référendum du peuple palestinien

Un conseil bienveillant aux politiciens américains

La flore de la Palestine

Le climat de la Palestine

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)