• Nombre de visites :
  • 838
  • 19/11/2012
  • Date :

Le quatrième fondement de la religion

imam

   L’Imãmat est le quatrième Fondement de la religion chez les Chiites imãmites. Il vient après la prophétie sur lequel de l’importance. On peut le considérer comme la base doctrinale qui distingue les Chiites imãmites des autres Ecoles Juridiques musulmanes.

Etymologiquement, "Imãmat" en arabe désigne le fait que quelqu’un se met en avant pour que les gens le suivent et font ce qu’il fait ou l’imitent. L’Imam est donc "l’imité" et ceux qui l’imitent s’appellent "moqtadî" ou "ma’moum".

   Le mot "Imam" est mentionné 12 fois dans le Coran. Sept fois au singulier : (Sourate Al-Baqarah, 2:124; Sourate Houd, 11:17; Sourate Al-Hijr, 15:79; Sourate Al-Isrã’, 17:71; Sourate Al-Forqãn, 25:74; Sourate Yãsîn, 36:12; Sourate Al-Ahqãf, 46:12) et cinq fois au pluriel: (Sourate Al-Tawbah, 9:12; Sourate Al-Anbiyã’, 21:73; Sourate Al-Qiçaç, 28:41; Sourate Al-Sajdah, 32:24).

Quant au sens technique du mot "Imãmat", c’est: la désignation divine de quelqu’un parmi les serviteurs pour ce poste, tout comme Allãh choisit un prophète parmi eux. C’est Allãh qui ordonne au Prophète d’indiquer à la Communauté des croyants l’Imam désigné par Lui (Allãh) et de leur ordonner de le suivre. Les gens n’ont pas la latitude de choisir eux-mêmes leurs Imams car le Coran dit: «Ton Seigneur crée ce qu’IL veut et IL choisit; les gens n’ont pas à choisir.» (Sourate Al-Qiçaç, 28:68).

   L’Imam diffère du Prophète en ceci que le premier reçoit la révélation d’Allãh, alors que le second reçoit les jugements du Prophète grâce à une orientation divine. Le Prophète est donc le communicateur du Message d’Allãh, alors que l’Imam est le Communicateur des enseignements du Prophète. C’est du moins, ce que croient les Chiites imamites.

Pour les autres écoles juridiques musulmanes, l’Imãmat est une présidence générale des affaires de la religion et de la vie, et une représentation du Prophète et de ses jugements concernant les branches de la religion.

Source: Al-Modhaffar, Mohammad Ridhã, Les Croyances du Chiisme, Édité et traduit par Al-Bostani, Canada.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)