• Nombre de visites :
  • 2002
  • 22/11/2012
  • Date :

Le lien entre Wall Street et la mafia sioniste

israël

   Certes, le rêve sioniste d’inspiration proprement biblique a germé dans les plaines de Russie, d’Ukraine et de Pologne et y a été préparé de longue main.

Cependant, c’est grâce à la fabuleuse manne financière de groupes puissamment organisés et agissants dans les coulisses des pouvoirs politiques et qui sont parvenus à tordre, dès l’origine, la politique de l’Angleterre et des Etats-Unis dans le sens des intérêts sionistes, que cette idéologie a pu se concrétiser. Les intérêts de l’idéologie sioniste et ceux de l’empire américain naissant ont donc, dans les débuts, semblé coïncider parfaitement.

   Les puissants groupes financiers, économiques et médiatiques qui venaient de se constituer outre-Atlantique et dont les richissimes propriétaires sont désormais désignés sous le nom de "barons voleurs", étaient, pour un très grand nombre d’entre eux, entre les mains de mouvements favorables à l’idéologie sioniste quand ils n’en étaient pas des membres agissants. Ils ont accompagné et favorisé la montée en force du nouvel empire qui allait, comme tous les empires qui l’avaient précédé, s’emparer progressivement des rênes du pouvoir mondial, faire main basse sur les richesses de la planète et devenir ouvertement et le plus naturellement du monde, le protecteur et le financier de l’idéologie sioniste, source principale du chaos mondial depuis le début du XXe siècle.

C’est pourquoi j’ai commencé par analyser la naissance et l’évolution de l’arme de destruction massive grâce à laquelle l’empire d’outre-Atlantique a créé, dès les premières années du XXe siècle, les conditions financières, puis militaires qui lui ont permis de domestiquer le reste du monde, le dieu dollar.

Source: Aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/palestine/sionismes/sionisme.htm

Article Relatif:

Les troubles en Syrie sont-ils liés? 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)