• Nombre de visites :
  • 2006
  • 29/11/2012
  • Date :

Le caractère psychopathique de l’entité sioniste

gaza

   Quant à l’Etat hébreu, il a jugé favorable à sa Realpolitik à long terme de provoquer aujourd’hui, non pas une guerre, car il n’y pas d’armée à Gaza, mais un de ces massacres de populations dont il a le secret depuis des décennies, en rompant la trêve avec le Hamas par quelques assassinats ciblés et symboliques, comme celui de M. Ahmed Jabari, commandant en chef du Hamas à Gaza, afin de continuer à broyer la résistance et tenter de la dompter. Le ministre de l’intérieur israélien Eli Yishai déclarait à propos de Gaza: «The goal of the operation is to send Gaza back to the Middle Ages. Only then will Israel be calm for forty years.» («Le but de cette opération est de renvoyer Gaza au Moyen Age. Alors seulement, nous serons tranquilles pour quarante ans.» (Haaretz) Pour l’Irak, c’était "l’âge de pierre". Le "moyen-Age", pour les Palestiniens. On progresse, et après ça certains diront encore que les Israéliens ont un coeur de pierre!

Après avoir lancé sa machine de mort, assis sur sa ruse de guerre et assuré de la complicité de tous les alliés de son groupe, l’Etat hébreu se pose en victime d’une nouvelle "shoah" parce que son territoire reçoit quelques roquettes de représailles. Immédiatement, le choeur des "droit-de-l’hommistes" occidentaux répercute les lamentations: "Israël a le droit de se défendre....". Elémentaire, mon cher Watson. Il est vrai que cette fois, ces méchants Palestiniens se sont défendus d’une manière que les faucons israéliens n’avaient pas prévue.

   On sait que la politique poursuivie avec opiniâtreté par tous les partis sionistes, demeure l’élimination pure et simple de tous les Palestiniens de leur terre, avec pour choix, le cercueil, l’exil ou le transfert en Jordanie. Pour cela, tous les moyens sont bons: après "Pluie d’automne", "Plomb durci", "Pilier de défense", il y aura d’autres campagnes aussi cyniquement dénommées. C’est pourquoi avant la signature d’une trêve que M. Ahmed Jabari n’est plus de ce monde pour apprécier la manière dont Israël la respectera, les Palestiniens seraient bien inspirés de se plonger dans la lecture du Talmud et notamment de l’ajout qui lui a été apporté au XIe siècle, le Kol Nidre, la prière qui ouvre la fête de Yom Kippur et qui dispense celui qui la prononce de respecter tout serment, tout voeu et tout engagement. Certains des prisonniers libérés dans le cadre de l’échange contre Shalit et réemprisonnés illico ont vu de quelle manière les Israéliens tiennent leurs engagements.

Kol Nidre

"Tous les vœux que nous pourrions faire depuis ce jour de Kippour jusqu’à celui de l’année prochaine (qu’il nous soit propice), toute interdiction ou sentence d’anathème que nous prononcerions contre nous-mêmes, toute privation ou renonciation que, par simple parole, par vœu ou par serment nous pourrions nous imposer, nous les rétractons d’avance; qu’ils soient tous déclarés non valides, annulés, dissous, nuls et non avenus; qu’ils n’aient ni force ni valeur; que nos vœux ne soient pas regardés comme vœux, ni nos serments comme serments. (Traduction d’Élie Munk, Le Monde des Prières, pp. 347-348, éditions Keren HaSefer ve HaLimoud) (Wikipedia)

Comme par hasard, le trône du roi Abdallah est, en ce moment, ébranlé. Les révoltes et les manifestations se multiplient en Jordanie et attendent leur nouveau gauleiter, Khaled Meschaal. Quelle heureuse coïncidence pour Israël.

   L’Occident moralisateur et complice des crimes sionistes oublie que la Realpolitik n’est pas synonyme de cynisme. Si les dirigeants français et européens avaient lu L’art de la guerre de Sun-Tsu ou Le Prince de Machiavel, ils sauraient que la Realpolitik est même, au contraire, l’art de gérer la paix par la diplomatie, comme Bismarck, inventeur de ce mot, en a fourni l’exemple. Le cynisme "machiavélique" est l’ennemi de la Realpolitik. Or, c’est précisément d’un cynisme machiavélique au petit pied que font preuve les Etats occidentaux lorsqu’ils approuvent la nouvelle tuerie de Gaza au nom d’une prétendue "défense" de la "sécurité" d’Israël.

Source: Aline.dedieguez.pagesperso-orange.fr/mariali/palestine/sionismes/sionisme.htm

Article Relatif:

Le lien entre Wall Street et la mafia sioniste

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)