• Nombre de visites :
  • 2417
  • 10/12/2012
  • Date :

L’arbre de Leyli

l’arbre

   Leyli savait que Majnoun ne viendrait pas. Mais elle resta. Le regard sur la route, dans l’attente… Mille ans. Leyli décora les routes, et orna son cœur de lumière. Majnoun ne vint pas. Majnoun ne viendra pas. Dieu regardait Leyli à travers mille ans. La lumière de son cœur. Son attente.

Dieu disait à Majnoun de ne pas venir. Majnoun écoutait Dieu. Dieu comptait les secondes. La patience de Leyli. L’amour était un arbre. Il exigeait des racines. La patience de Leyli devint ses racines. Dieu arrosa l’arbre enraciné. L’arbre grandit…

   Son ombre devint la fraîcheur de la terre, les gens comprirent sa fraîcheur, les gens poussèrent sous l’ombre de l’arbre de Leyli. Leyli attend. L’arbre de Leyli s’enracine. Dieu arrose l’arbre enraciné. Majnoun ne vient pas. Majnoun ne viendra jamais. Car Majnoun ne doit pas revenir. Car l’arbre a besoin de racine.

Source: Teheran.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)