• Nombre de visites :
  • 1042
  • 30/12/2012
  • Date :

Les exemples manifestes de l’hostilité du gouvernement américain à l’égard de la nation iranienne

l’état américain

a) Le soutien aux groupes et mouvements terroristes

   L’état américain a, dès le premier jour, traité la Révolution avec hostilité et sur un ton opposant. En fait ils ont raison dans leurs calculs. L’Iran était dans la main américaine avant la Révolution; ses ressources vitales, ses centres de décisions, et ces centres stratégiques étaient au service des Américains; notre pays formait une pâture pour que les Américains et leurs militaires y broutent. Eh bien, on le leur a repris.

Ils auraient pu ne pas réagir si hostilement; pourtant l’état américain, les présidents républicains comme des présidents démocrates, ont mal traité le régime de la République islamique d’Iran; ce n’est pas caché aux yeux des autres.

   Dans ce but, le premier pas américain consistait à provoquer les opposants de la République islamique, apporter son aide aux mouvements sécessionnistes et terroristes en Iran; ils ont démarré depuis le début. Partout où les courants sécessionnistes existaient, on trouvait la main des Américains; on y trouvait l’argent et parfois les éléments américains; cela nous a fait beaucoup de dommages. Cela continue encore malheureusement.

b) La confiscation des biens de l’Iran

   S’ensuit des invasions et la confiscation des biens et articles iraniens. L’ancien régime iranien avait fournis un énorme budget aux Américains pour leur demander des avions, hélicoptères et armes. Certaines de ses machines ont été déjà préparées mais ils ne les ont pas livré après la Révolution; ils ne nous ont même pas remboursés; et plus étrange, c’est qu’ils ont stocké ses armes dans des ateliers et ont tiré de l’argent du compte de l’Algérie en guise des dépenses d’atelier! Prendre illégalement les biens d’un peuple, éviter de les rendre, les stocker et enfin demander des frais de l’atelier! C’est l’attitude qui a commencé dès lors. Les avoirs du peuple iraniens y sont encore gelés; aux États-Unis comme en Europe; on a exigé plusieurs fois nos biens que nous avons payé il y a longtemps; la réponse a été toujours négative car on dit que ces biens sont sous la licence des Américains, et qu’on n’a pas l’autorisation de les rendre; on les a encore gardés. Notre peuple a encore des avoirs là-bas.

c) Le feu vert et l’assistance donnée à Saddam pour attaquer l’Iran

   On a donné le feu vert à Saddam pour attaquer l’Iran. Si l’Amérique ne l’avait pas provoqué, celui-ci n’osait pas violer les frontières iraniennes. On a imposé huit ans de guerre à notre pays; près de trois cents jeunes iraniens sont tombé en martyre. Les Américains ont soutenu Saddam durant ces huit années de guerre: les aides financiers, des armes et des experts politiques; mêmes les satellites américains informaient le régime Ba’th. On enregistrait les mouvements de nos forces du front sur leurs satellites qu’on fournissait le lendemain aux centres de Saddam pour qu’il en profite contre nos jeunes et forces armées. Les Américains ont fermé leurs yeux sur tous ces crimes.

d) L’offensive balistique contre l’avion iranien en plein Golfe Persique

   Et après la guerre, l’offensive balistique (le 2 Juillet 1988) contre l’avion iranien de ligne par un porte-avion américain en plein Golfe Persique. Près de trois cents passagers qui étaient à bord de cet avion ont été tués. Et au lieu de réprimander cet officier américain, le président américain de l’époque lui a rendu hommage. Comment notre peuple doit-il l’oublier? Est-ce qu’il peut l’oublier?

e) L’insulte à la nation iranienne

   Ils ont soutenu des terroristes qui ont tué des hommes, femmes, ulémas et des petits enfants; on les a donné la permission de mener leurs activités en Iran; on ne cesse des publicités hostiles contre notre pays. Les présidents américains ont toujours dit n’importe quoi contre notre peuple, notre pays, nos responsables, et contre le régime de la République islamique d’Iran, et notamment pendant les huit années de la présidence du dernier président. Il en était de même au cours de toutes ces années.

f) Les tentatives visant à troubler la sécurité de la région à cause de l’hostilité à la République islamique

   Ils ont troublé la sécurité de notre région, du Golfe Persique, de l’Afghanistan et de l’Iraq; ceux-ci ont versé un flot d’armes dans les pays de la région en vue d’opposer la République islamique d’Iran; Ils ont tout à fait soutenu le régime sioniste ...

Chaque fois que le Conseil de sécurité de l’ONU a voulu prendre des sanctions contre le régime sioniste, l’état américain lui a servi de bouclier, et l’a défendu.

g) Les menaces et les offenses adressées à la nation et aux responsables de l’Iran

   Ils ont menacé notre pays à n’importe quelle occasion. Ils ont dit qu’ils voulaient nous attaquer, qu’ils feraient ceci et cela. Ils nous ont menacés à chaque fois qu’ils se sont adressés à nous. Ce qui est en vaine, mais pourtant ils ont approuvé leur hostilité contre l’Iran.

   Ils ont méprisé le peuple iranien, le président iranien et son cabinet. Un américain avait déclaré, il y a quelques années, qu’il fallait déraciner la nation iranienne! L’un des responsables américains a souligné récemment qu’un bon iranien est un iranien qui est mort! On a ainsi méprisé un grand peuple, un peuple qui ne fait que défendre son identité et son indépendance.

h) L’imposition des sanctions par l’hostilité

   On nous a imposés des sanctions au cours de ces trente ans, ce qui s’est fini en faveur de l’Iran. On doit remercier les Américains pour cela. Si l’on n’avait pas pris des sanctions contre nous, nous n’aurions pas pu atteindre un tel niveau en matière scientifique et technologique. Le boycottage nous a toujours réveillés et nous a fait bouillir de l’intérieur. Mais ils n’avaient pas l’intention de nous rendre ce service, mais c’est par hostilité qu’ils l’ont fait.

(Discours du Guide suprême prononcé lors de la rencontre avec les citoyens de Machhad, au premier jour du nouvel an, le 21 mars 2009)

Source: Khamenei.ir

Article Relatif:

L’idée du gouvernement islamique en Iran

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)