• Nombre de visites :
  • 1561
  • 1/1/2013
  • Date :

Le voile et le couvrement concerne tout le corps

le port du voile

   Jean Chrysostome explique ici que le voile est une façon de s’habiller qui concerne l’ensemble du corps de la femme et pas seulement sa chevelure: «Il ne veut pas seulement qu’elle soit voilée, mais tout à fait voilée, enveloppée de toutes parts. Après avoir montré tout ce qu’il y a d’indécent dans une tête découverte, il fait honte à la femme, il lui inflige cette réprimande si vive:

«Si une femme ne se voile point la tête, elle (467) devrait donc avoir aussi les cheveux coupés».

    Si vous rejetez le voile, dit l’apôtre, que Dieu vous a donné, rejetez donc aussi le voile de la nature. On objectera: comment serait-ce une honte pour la femme de s’élever à la gloire de l’homme? Nous répondrons, nous, qu’elle ne s’élève pas, qu’elle, tombe, qu’elle se dégrade de ses propres honneurs; car outrepasser ses limites, les lois reçues de Dieu, les transgresser, ce n’est pas ajouter à ses prérogatives, c’est les diminuer.

De même que celui qui désire le bien d’autrui, et qui emporte ce qui ne lui appartient pas, ne devient pas plus riche, mais s’appauvrit, et perd ce qu’il possédait, ce qui est arrivé à propos du paradis, de même la femme ne conquiert pas la prérogative de l’homme, elle perd l’honneur de la femme; et son infamie ne résulte pas, pour elle, seulement de cette conduite, mais encore de sa convoitise.

Sources:

Cite-catholique.org

Systasis.org

Article Relatif:

Le port du voile dans la tradition monothéiste

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)