• Nombre de visites :
  • 2555
  • 5/1/2013
  • Date :

Les thèmes de la littérature de la guerre

 

ecrire

   Durant les premières années de la guerre, la littérature demeure relativement réaliste, se basant sur l’héroïsme et la résistance des combattants et de la population. Dans ces récits, la figure du combattant représente ce dernier comme tout à fait angélique et divin alors que l’ennemi est dépeint comme misérable, pathétique et bas. Dans ces récits, les personnages sont généralement typés selon des modèles très simples.

Dans les années suivantes, de plus en plus d’attention fut portée aux techniques narratives, et le regard ainsi que l’optique selon laquelle la guerre était considérée changea.

   Ce changement devint dominant à partir de la seconde moitié des années 90 et 2000. De façon générale, les thèmes exploités dans les œuvres romanesques de la Défense sacrée sont:

- Le courage, l’héroïsme et l’abnégation: généralement, cette thématique visible dans la quasi-totalité de la littérature de la Défense sacrée est à mettre en relation avec "la grande leçon de l’Ashourã".

- Le martyre et la vie des prisonniers de guerre dans les camps irakiens.

- Le contraste entre la vie au front et la vie urbaine: cette thématique est fortement marquée par la nostalgie de la guerre et les personnages souffrant de la vie citadine, souhaitent revivre la grande période de la guerre. Cette thématique est particulièrement présente dans la poésie de la Défense sacrée et forme souvent l’infrastructure narrative des romans d’après-guerre.

- Les traumatismes sociaux et psychologiques.

- Les bombardements: cette thématique est utilisée pour dépeindre la vie des populations civiles durant la guerre.

- Les traumatismes et pathologies développés par les anciens combattants: cette thématique sert également de cadre pour rappeler l’abnégation, le sacrifice et parfois la solitude et la nostalgie des anciens combattants.

- Les problèmes familiaux et sociaux des combattants: considérant que la guerre Iran-Irak est une guerre contemporaine et que la majorité de ceux qui y ont pris part sont toujours vivants, cette thématique est d’actualité et permet de dépeindre la vie ordinaire des combattants et anciens combattants.

- Le pacifisme: la littérature de la Défense sacrée est une littérature pacifiste. Ce pacifisme fut visible dès la naissance de cette littérature, mais se voit plus nettement dans les œuvres récentes (fin années 90 jusqu’au présent) qui insistent sur les aspects négatifs de la guerre.

Sources:

Sangari, Mohammad Ridhã, Littérature de la Défense sacrée, Téhéran, éd. Organisation de la préservation des œuvres et des valeurs de la Défense sacrée, 2008.

Pãrsi Nejãd, Kãmrãn, Jangui dãshtim, Une guerre, un récit, Téhéran, éd. Sarir, 2005.

San’ati Mohammad Hussayn, Introduction à la littérature de la Défense sacrée, Téhéran, éd. Organisation de la préservation des œuvres et des valeurs de la Défense sacrée, 2008.

Article Relatif:

La littérature de la résistance 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)