• Nombre de visites :
  • 2236
  • 9/1/2013
  • Date :

Mohammad ’Ali Shãh et l’Assemblée Nationale de l’Iran

mohammad ’ali shãh

   Après la mort de Mozaffareddin Shãh, son fils Mohammad ’Ali Shãh commença à régner. Celui-ci jura en novembre 1907 devant les députés de l’Assemblée Nationale de rester fidèle à la Constitution, mais très vite, il décida d’annuler les décisions de son père, arguant que ce dernier avait signé l’ordre d’établir une monarchie constitutionnelle quand il était malade et ne possédait pas tout à fait ses facultés mentales.

Finalement, le 23 juin 1908, Mohammad ’Ali Shãh ordonna au colonel Vladimir Liakhov, commandant la brigade Cosaque persane, d’attaquer l’Assemblée Nationale avec six canons.

   A la suite de ces bombardements, de nombreux députés furent tués et blessés, l’aile occidentale du palais du Bahãrestãn subit des dommages importants et les objets qui étaient à l’intérieur du palais furent volés. Quelques jours plus tard, il ne restait plus rien des marbres, des portes ni des fenêtres du palais.

L’Assemblée Nationale fut suspendue au cours de la période appelée «la petite dictature», qui dura près d’un an et se termina quand les partisans de la monarchie constitutionnelle conquirent Téhéran et occupèrent le palais du Bahãrestãn qui devint le siège du Conseil de la Révolution.

    Après la destitution de Mohammad ’Ali Shãh et le rétablissement de la monarchie constitutionnelle, la restauration du palais fut entreprise par les citoyens partisans de la monarchie constitutionnelle, qui confièrent ce travail à un trio formé par Arbãb Keykhosro Shãhrokh, Sheikh Hassan Kh’n, architecte, et le frère de ce dernier, Hussayn Khãn. La restauration du palais, menée par Sheikh Hassan Khãn, fut reconnue par tous comme un travail réussi, car celui-ci changea les colonnes du palais sans abîmer le toit constitué de miroirs placé au-dessus du pavillon d’été pourvu d’un bassin. Et le palais du Bahãrestãn devint à nouveau le siège de l’Assemblée Nationale de l’Iran.

Sources

* Article Bahãrestãn de la Fondation de l’Encyclopédie Islamique.

 * Article Bahãrestãn de la Grande Encyclopédie Islamique.

* Site officiel de la bibliothèque, du musée et du centre des documents du parlement Iranien, consulté sur internet le 5 avril 2011. L’adresse de ce site est: Ical.ir.

Dernier Article:

Les Qãjãrs 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)