• Nombre de visites :
  • 1897
  • 12/2/2013
  • Date :

Les documents déclassifiés prouvant la thèse du LSD-Sandoz

  • cia

   Albarelli dit avoir obtenu ensuite par l’intermédiaire de la Loi sur la liberté de l’information un rapport de 1955 partiellement expurgé de la CIA, intitulé A CIA Study of LSD-25 (Une étude du LSD-25 par la CIA). «Ce rapport apparemment très complet contient des informations détaillées sur la fabrication, la fourniture et l’usage du LSD et des produits du type LSD dans le monde. Cependant, la section sur la France et Pont St Esprit avait été presque entièrement censurée.» Albarelli a demandé une copie intégrale, mais les responsables de la CIA ont refusé de lui en fournir une.

En dernier lieu, a expliqué Albarelli, «on m’a donné un document non daté de la Maison Blanche, faisant partie d’un fichier plus volumineux qui avaient été envoyé aux membres de la Commission Rockefeller formée en 1975 pour enquêter sur les abus de la CIA. Le document contenait le nom d’un certain nombre de ressortissants français qui avaient été employés secrètement par la CIA, et faisait directement référence à l’"incident de Pont Saint-Esprit", en reliant l’ancien chef du projet de recherche secrète de l’OSS et le chef de la Division des opérations spéciales de Fort Detrick. Tout cela avec un autre document incluant la preuve irréfutable.»

Le peuple français est-il à l’abri de nouvelles expériences?

   Selon un officiel de la DGSE qui a refusé d’être identifié, «Si les détails des révélations de ce livre s’avèrent être vrais, ce sera très bouleversant pour les habitants de Pont-Saint-Esprit, ainsi que pour tous les citoyens français. Que des agences du gouvernement des États-Unis puissent délibérément prendre pour cible des ressortissants étrangers pour ce genre d’expérience constitue une violation d’un certain nombre de lois et traités internationaux.»

Sources:

Wikipedia.fr

Blogs.lesinrocks.com/droguesnews/index.php/tag/lsd-etats-unis-cia-armee

Planeterevelation.fr

Aterriblemistake.com/

Article Relatif:

Le bilan mortel de l’expérience de 1951

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)