• Nombre de visites :
  • 2387
  • 23/2/2013
  • Date :

Lettre d’un père bienveillant aux jeunes filles (2)

hijãb

Traduit par Jean d’Agape

   Il faut examiner la question du voile et les relations des deux sexes d’un point de vue logique en tenant compte des intérêts. Les avantages et les désavantages s’y remarquent largement. La dignité et l’honneur de la femme sont les plus importantes qualités à préserver.

Le voile, le tchador et la séparation des deux sexes doivent être respectés conformément à la logique et à la sainte religion de l’Islam. Tout ça pour préserver la société contre la corruption et la famille contre la destruction. Le voile de la femme est un barrage solide et une forteresse inébranlable.

   Dans la société, les travaux sont distribués entre hommes et femmes, suivant leur nature. Tous les travaux sont nobles et il faut respecter les travaux des deux catégories pour fonder la société sur la base d’un système équilibré.

Faire le ménage est l’un des meilleurs travaux pour les femmes. Une femme qui s’occupe des travaux de son ménage ne chôme pas. Un homme qui s’occupe d’un métier dur en dehors de la maison fait le djihad dans le sentier de Dieu. Les hommes s’occupent des travaux durs et difficiles.

   Les personnes manquant  de renseignement ont une vision superficielle quant à l’Occident, à l’Europe et aux Etats-Unis. Elles remarquent une femme qui par exemple est devenue ministre ou avocate, sans voir pour autant des milliers de femmes qui souffrent des problèmes économiques variés.

Aujourd’hui en Occident les corruptions dues à la nudité et aux relations entre hommes et femmes sont telles que l’on est incapable de les empêcher et l’on a baissé les bras devant les corruptions les plus destructives.

   Nous devons être fiers des enseignements de l’Islam. Les sociétés islamiques sont les plus saines des sociétés. La séparation des sexes est une condition importante à la santé de la société. Mettre le tchador et le voile en présence des étrangers et le fait de consacrer certaines fonctions aux femmes et d’autres aux hommes intervient nécessairement en conformité avec les questions liées à la sexualité et aux principes y référents.

Selon les nouvelles publiées par les agences de presse, en Occident, les femmes sont harcelées dans toutes les institutions notamment celles liées à l’armée par les hommes se trouvant aux rangs plus élevés qu’elles. Ces dernières ne jouissent pas d’une vie agréable, calme et humaine. 48 % des enfants qui naissent sont présentés dans leurs actes de naissance comme des enfants privés de père.

( A suivre...)

Article Relatif:

Le voile comme signe de soumission à Dieu d’après Jean Chrysostome

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)