• Nombre de visites :
  • 1957
  • 23/2/2013
  • Date :

Le mode de prise de décision politique en Iran

ahmadinejad

   Comprendre la géopolitique de l’Iran, c’est aussi arriver a saisir le mode de décision du régime. Il faut pour cela prendre en compte trois facteurs:

* Le régime est traverse de courants, de forces diverses qui, chacun, essaient de peser dans la décision finale. Il est clair que pour toutes les grandes décisions, toutes ces forces sont rassemblées dans des instances formelles ou informelles et la décision finale résultera d’une négociation intense. Oui, le Guide est l’arbitre final de toutes les décisions.

Cela ne signifie pas pourtant qu’il impose son avis. Il fait preuve en fait d’une grande prudence pour, à travers sa décision, respecter l’équilibre des pouvoirs du moment. Ceci signifie donc qu’un courant qui sait se montrer convaincant a des chances d’être écouté par le Guide, si ce dernier pense aussi que c’est dans l’intérêt du régime. On peut penser qu’Ahmadinejad, au début de son mandat, du fait de son énergie et du soutien du Guide, a pu faire pencher la balance de son cote dans ce mode de décision collective. Toutefois, il existait déjà beaucoup de forces qui s’opposaient au président. Ces derniers mois, du fait de l’absence de soutien du Guide qui soupçonne Ahmadinejad et son bras droit Ebrahim Mashai de vouloir limiter l’influence des religieux dans le système politique iranien, l’influence du président a été énormément réduite.

   A contrario, le rôle des conservateurs plus modères, fidèles au Guide, prônant une approche moins populiste des problèmes (avec comme chef de file Ali Laridjani, l’actuel chef du parlement) est de plus en plus important dans le mode de prise de décision. Par ailleurs, l’Organisation atomique d’Iran (dont le président siège au Conseil national de Sécurité), et tous les scientifiques qui la composent, ont aussi un poids non négligeable dans toutes les décisions concernant le dossier du nucléaire.

* La politique extérieure iranienne est reflète le rapport des forces politiques internes.

* Aussi étonnant que cela puisse paraitre, la modernisation de la société iranienne a aussi un impact sur le mode de prise de décision en Iran.

Cette modernisation de la société iranienne signifie aussi que de grandes différences existent entre l’Iran et les autres pays chiites - la conception du rôle de la femme dans le clergé iranien apparait ainsi infiniment plus «moderne» que celle du clergé chiite irakien – et les autres pays sunnites ou sur de nombreux points (charia, mode de gouvernement, etc.), l’Iran, en dépit de tous les problèmes qui y existent apparait comme plus «moderne». Or, aux yeux des Iraniens, les critiques permanentes contre leur pays et le silence occidental sur les autres pays arabes de la région entretient ce sentiment de «deux poids, deux mesures» qui influe sur la géopolitique de l’Iran.

Sources:

Jurispolis.com

Wikipedia.fr

Iris.fr

Article Relatif:

Le Président de la République 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)